Librairie Lucioles
13-15 place du Palais
38200 Vienne
Tél : 04 74 85 53 08
Fax : 04 74 85 27 52
Pottsville, 1280 habitants

Pottsville, 1280 habitants

Jim Thompson
Rivages noir
8 €

Réservez ce livre
 

Cette nouvelle traduction du roman emblématique de Jim Thompson est un évènement.

Evènement parce ce titre est une influence majeure du roman noir, une pièce fondatrice pour nombre d’aficionados du genre, « un roman toujours cité, jamais égalé » d’après Jean-Patrick Manchette. Et titre emblématique de la Série Noire puisqu’il paraitra sous la symbolique du numéro 1000 en 1966 sous le titre « 1295 âmes » dans une traduction tronquée et fantaisiste comme seul Marcel Duhamel en avait le secret : la preuve, pas moins de cinq personnes ont disparus entre le titre original et la version « Duhamel » ! En charge aujourd’hui à Jean-Paul Gratias (traducteur notamment de Robin Cook et de James Ellroy) de nous restituer ce « pur chef-d'œuvre d'amoralité, de dérision et de noirceur » selon Claude Mesplède.

Bienvenue donc à Pottsville, , bourgade perdue de 1280 habitants (on ne compte pas les « nègres » dans le Texas ségrégationniste du début de XXème siècle) dont le shérif est un anti-héros typiquement Thompsonnien. Un type lâche, falot, et individualiste du nom de Nick Corey dont la principale occupation est d’éviter docilement toute sorte de conflit (truands impertinents, femme volage) et autres sources problèmes dont un de taille : il risque de perdre sa place lors dès les prochaines élections. Que faire ? Il le lui reste plus qu’à « éliminer » les problèmes en question… Qui soupçonnerait que derrière ce veule et craintif agent de l’ordre se dissimule un tueur en série prêt à tout pour conserver sa tranquillité ?

Tour à tour burlesque, hilarant, satirique et terriblement nihiliste, le récit de Thompson révèle, à travers la croisade de Nick Corey et son apparente balourdise, toute la noirceur d’un monde où la condition humaine n’est appréhendée qu’à travers le prisme d’un cynisme cinglant.

 

 

A lire également :

« 1280 âmes », éd. Points, de Jean-Bernard Pouy qui lance son détective littéraire Pierre de Gondol à la recherche des cinq disparus entre version originale et version française.