Librairie Lucioles
13-15 place du Palais
38200 Vienne
Tél : 04 74 85 53 08
Fax : 04 74 85 27 52
Rencontre avec la romancière islandaise Audur Ava OLLAFSDOTTIR

Le programme d’animations et de rencontres de la librairie est organisé avec le concours de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

 
> Fiche précédente  |  Fiche suivante
Retour à la liste des événements

Rencontre avec la romancière islandaise Audur Ava OLLAFSDOTTIR

Rencontre avec la romancière islandaise Audur Ava OLLAFSDOTTIR
A l'occasion de la parution aux éditions Zulma de son roman Le rouge vif de la rhubarbe
Le samedi 15 octobre
Conversation-Lecture de 15h à 17h
Suivie d'une dédicace de 17h à 18h

 


Le rouge vif de la rhubarbe

Souvent aux beaux jours, Ágústína grimpe sur les hauteurs du village pour s’allonger dans le carré de rhubarbe sauvage, à méditer sur Dieu, la beauté des nombres, le chaos du monde et ses jambes de coton. C’est là, dit-on, qu’elle fut conçue, avant d’être confiée aux bons soins de la chère Nína, experte en confiture de rhubarbe, boudin de mouton et autres délices.

Singulière, arrogante et tendre, Ágústína ignore avec une dignité de chat les contingences de la vie, collectionne les lettres de sa mère partie aux antipodes à la poursuite des oiseaux migrateurs, chante en solo dans un groupe de rock et se découvre ange ou sirène sous le regard amoureux de Salómon.
Mais Ágústína fomente elle aussi un grand voyage : l’ascension de la « Montagne », huit cent quarante-quatre mètres dont elle compte bien venir à bout, armée de ses béquilles, pour enfin contempler le monde, vu d’en haut…


Traduit de l'islandais par Catherine Eyjolfsson
 

Audur Ava OLLAFSDOTTIR
 
Auður Ava Ólafsdóttir est née en 1958. Elle a fait des études d’histoire de l’art à Paris et a longtemps été maître-assistante d’histoire de l’art à l’Université d’Islande. Directrice du Musée de l’Université d'Islande, elle est très active dans la promotion de l’art. Il y a chez la grande romancière islandaise un tel emportement rieur que l’on cède volontiers à son humour fantasque, d’une justesse décapante mais sans cruauté, terriblement magnanime. Vrai bain de jouvence littéraire, son œuvre ressemble à la vie.
 
Tout premier roman d’Auður Ava Ólafsdóttir enfin traduit en français, Le rouge vif de la rhubarbe éclaire à merveille l’œuvre de la grande romancière islandaise. Car il s’agit bien de merveilleux chez elle. Pourtant, c’est à la vie ordinaire qu’elle s’attache, sur cette île noire aux paysages crépusculaires, celle de personnages hors normes qui affrontent leur destinée avec une singulière drôlerie et une grâce incomparable. Car il y a toujours une embellie dans les nuits polaires d’Auður Ava Ólafsdóttir.
Après Rosa candida, inoubliable découverte, Le rouge vif de la rhubarbe est un enchantement.