Coups de coeur

  • Comment est né le football féminin en Angleterre ? Par ce hasard qui ne fait jamais rien au hasard. Le 6 avril 1917, à la pause déjeuner de l'usine de munitions Doyle & Walkers, à Sheffield, Royaume-Uni, Violet Chapman, ouvrière, prise d'une inspiration subite, donne un coup de pied dans l'espèce de balle qui se trouve au milieu de la cour en briques rouges de 330 pieds de long par 240 pieds de largeur.
    Aussitôt, les dix autres femmes présentes lâchent leur casse-croûte et se lèvent du muret où elles étaient assises en rang d'oignons pour se mettre à courir aussi. Ce simple coup de pied aurait pu les tuer. Car la balle est un prototype de bombe légère destiné à calculer la trajectoire de chute, avant de massacrer l'ennemi. Mais la bombe n'explose pas. C'est leur coeur qui explose. Ce coup de pied vient de leur sauver la vie, à toutes.

  • Connell et Marianne ont grandi dans la même ville d'Irlande. Il est le garçon en vue du lycée, elle est la solitaire un peu maladroite. Pourtant, l'étincelle se produit : le fils de la femme de ménage et l'intello hautaine connaissent ensemble leur premier amour.

    Un an plus tard, alors que Marianne s'épanouit au Trinity College de Dublin, Connell s'acclimate mal à la vie universitaire.

    Un jour, tout est léger, irrésistible?; le lendemain, le drame pointe et les sentiments vacillent.

    Entre eux, le jeu vient tout juste de commencer.

    Sally Rooney réussit le tour de force de donner une dimension unique et universelle à cette histoire. Porté par des dialogues saisissants de justesse, Normal People est un roman magistral sur la jeunesse, l'amitié, le sexe, sur les errances affectives et intellectuelles d'une génération qui n'a plus le droit de rêver, mais qui s'entête à espérer.

  • Rencontre événement entre deux grands talents de la littérature jeunesse !

    Une fillette traverse le parc chaque jour pour rendre visite à son oncle malade. Elle observe les bébés qui grandissent, des amoureux « qui s'embrassent, et puis moins, et puis non », des branches qui cassent. Il y en a des choses à voir au jardin ! Et puis elle remarque autre chose : les cheveux des statues poussent ! Oh, lentement, il faut faire bien attention pour le voir... Au fil des mois, elle raconte ainsi la vie secrète du jardin à son oncle.

    Mais au printemps, rien ne va plus. On dirait que les chérubins de la fontaine vont fonder un groupe de rock et les Trois Grâces près du kiosque ont la frange qui descend jusqu'au menton ! Une dame du parc s'étonne : mais que fait le coiffeur ? Comment ça, le coiffeur ?

    Un album époustouflant peint sur le vif au jardin public, plein de mystère et de fantaisie !

  • Gabriel sort de l'école, c'est vendredi, l'agitation à l'extérieur est à son comble.
    Maman est bien là à la sortie de l'école, heureusement.
    Car Gabriel se sent un peu perdu.
    - Gabriel ! Monte mon chéri !
    Les voitures derrière se pressent. Maman raconte sa journée trop remplie, qui ne lui laisse pas reprendre son souffle. L'orage s'en mêle, Gabriel n'aime pas ça. Il cherche dans sa tête des sensations rassurantes.
    Enfin la campagne s'annonce, son ciel, ses champs, sa forêt. Au bout du voyage, grand-père qui connaît le nom des étoiles et sait se taire...

  • Aux yeux des autres, il ne s'agit que d'un terrain vague et d'une église à moitié démolie. Pour Ware, onze ans, incorrigible rêveur, c'est un véritable château, avec sa tour de guet et son domaine. Pour Jolène, débrouillarde, drôle et courageuse, l'endroit idéal où faire pousser ses papayes... Ils ne le savent pas encore mais leur rencontre dans ce refuge improbable va marquer le début d'un été inoubliable.

  • Trois adolescents, trois destins liés par leur désir de rébellion et de vengeance.

    Whisper, princesse surprotégée par le Roi, n'a jamais franchi les portes du Palais. Personne ne doit connaître son existence depuis qu'un mystérieux mal s'est emparé de la Reine. Lorsque son père la condamne à un mariage forcé, la jeune fille s'enfuit et cache sa véritable identité.

    De l'autre côté du royaume, Eden, fougueuse jeune femme au caractère bien trempé, est chassée d'un orphelinat. Son seul désir : venger la mort de son père, un brillant inventeur tué par le Roi. Quand elle rencontre Whisper, elle saisit l'opportunité de s'introduire au Palais par son aide.

    Jadis, paysan, se voit remettre par sa tante un précieux antidote, le seul capable de sauver la Reine. Sur sa route vers le Palais, il croise celle d'Eden et de Whisper...

    Trois personnages, et trois destins aussi liés qu'opposés.
    Au bout de leur route périlleuse, il faudra que justice soit rendue.

  • Rosary, Californie. Ici, pas de palmiers et de plage dorée mais une raffinerie de pétrole, une décharge de pneus et de fervents chrétiens évangéliques. C'est ici que Helen tente de vivre une adolescence normale, malgré le décès de sa mère et un père à côté de la plaque. Heureusement, elle peut compter sur le soutien de sa bande d'amis plus ou moins marginaux, les « Têtes-de-bite », et sur celui de sa tante, une voyante mal tolérée par la communauté.
    Alors que les adolescents se cherchent à coups d'Action ou Vérité et d'antiques romans porno, la tension monte à Rosary : le cabinet de voyance de la tante de Helen est de plus en plus menacé, et quelques-uns de ses amis commettent des actes qui pourraient leur coûter cher.
    Des dieux sans majuscule déborde de personnages aussi tordus que touchants. À les voir se lancer dans l'exploration hasardeuse de leurs coeurs respectifs, on glane de quoi réviser sa copie sur l'art et la manière de bâtir une famille face à un avenir dont on ignore tout.

  • Arbre de l'oubli

    Nancy Huston

    «Arbre de l'oubli »brosse le portrait d'une famille américaine aisée, privilégiée, éduquée... puis, élargissant le tableau peu à peu, nous montre les fils inattendus qui relient cette famille aux pages les plus sombres de l'Histoire moderne. En dessinant un chemin tortueux à travers l'émancipation pas toujours réussie de trois personnages complexes, le roman aurait pu prendre les tonalités d'un parcours initiatique. Mais il s'agit, une fois le tableau appréhendé dans sa globalité, d'un grand roman d'Histoire vivante tant il convoque les enjeux essentiels d'aujourd'hui : racisme, religion et laïcité, procréation pour autrui, violence, misère et colère, féminisme et représentation.

  • Figuette est ouvrier à la chaîne et père célibataire de la petite Zoé depuis que sa femme, Moïra, a fugué. Elle était aussi fragile et imprévisible que passionnée et irrésistible.
    Comment reconquérir l'amour de sa vie ? Pour séduire Moïra, il avait été capable de si belles folies. Pour qu'elle revienne, il doit faire encore plus... L'usine qui l'emploie va fermer. Avec sa bande, ils luttent, en vain. Il n'aura pas les moyens d'emmener sa famille en vacances à la mer. Il l'avait promis. Alors, pour ne pas décevoir sa fille et reconquérir sa femme, il invente des vacances en carton-pâte dans le sous-sol de sa maison. Mais rien ne va se dérouler comme prévu...
    Jérémy Bracone est né en Lorraine, dans la cité ouvrière de Villerupt. Dans Bella Ciao, il fait vivre autant la solidarité indéfectible de ces femmes et de ces hommes que le recours à la fantaisie pour surmonter le malheur. On y retrouve aussi la poésie tendre du film La vie est belle de Begnini et toute la volonté d'un père de préserver son enfant.

  • Anna, petite orpheline solitaire envoyée sur la côte est de l'Angleterre pour profiter du climat, va, entre deux rêveries à travers les dunes s'avançant dans la mer, rencontrer la fantasque Marnie et la paix intérieure qu'il y a à s'ouvrir au monde. Mais à peine découvre-t-elle le bonheur de l'amitié que Marnie disparaît... D'une écriture délicate et pudique, construit autour d'une relation aussi intemporelle que mystérieuse, ce roman empreint de poésie et de douceur est bien plus que la parenthèse magique d'une jeune fille en quête d'elle-même, Souvenirs de Marnie, de Joan G. Robinson est une évocation de la jeunesse où le besoin d'être et d'être accepté semble si vital qu'il en devient douloureux, c'est une oeuvre captivante, un classique chargé d'émotion.

  • Les fossoyeuses

    Taina Tervonen

    Une anthropologue, une enquêtrice, une journaliste : trois femmes font parler les morts et les vivants, en quête de vérité dans un pays marqué par la guerre.

    Senem est anthropologue judiciaire, et Darija enquêtrice. L'une travaille avec les morts, l'autre avec les vivants, dans un pays traumatisé par les guerres des Balkans : la Bosnie-Herzégovine.
    Ces deux femmes d'une trentaine d'années n'ont pas choisi leurs métiers très particuliers, liés à l'histoire de leur pays. Senem est chargée d'identifier les ossements humains retrouvés dans des charniers vieux de dizaines d'années, quand Darija se rend dans les familles comptant des disparus pour écouter leur parole et prélever leur ADN.
    Lorsque Taina rencontre Senem et Darija, la journaliste n'a aucune idée de l'ampleur de leur travail sur les disparus. Elle va suivre pendant plusieurs mois leur quête de vérité, essentielle pour l'histoire de leur pays et pour les familles qui n'ont jamais pu faire le deuil des êtres perdus.

  • La montagne. Un village isolé. Dans les parois rocheuses qui le surplombent, se trouve une grotte appelée 'la grotte aux fées'. On dit que, jadis, les fées y cachaient les bébés qu'elles volaient.
    A l'écart des autres habitations, Mariette et son fils ont construit leur vie, il y a des années. Ce fils, étonnante force de la nature, n'a jamais prononcé un seul mot. S'il éprouve une peur viscérale des hommes, il possède un véritable don avec les bêtes.
    En marge du village, chacun mène sa vie librement jusqu'au jour où, au cours d'une randonnée dans ce pays perdu, un touriste découvre une petite fille nue. Cette rencontre va bouleverser la vie de tous...
    Violaine Bérot, dans ce nouveau roman à l'écriture poétique, décrit une autre vie possible, loin des dérives toujours plus hygiénistes et sécuritaires de notre société. Un retour à la nature qu'elle-même expérimente depuis vingt ans dans la montagne pyrénéenne.

  • Un écrivain américain se rend en résidence dans une prestigieuse institution artistique de la banlieue de Berlin où il croit pouvoir se consacrer sereinement à l'écriture. Mais très vite, une angoisse sourde s'empare de lui : dans ce centre où la transparence est le maître mot, son esprit vacille, d'autant plus qu'il se met à regarder Blue Lives, une série policière ultra-violente qui l'obsède de plus en plus...
    Le jour où il rencontre Anton, le créateur de Blue Lives, il découvre sur quelle idéologie elle se fonde et le but recherché par cet homme énigmatique : imprégner ses spectateurs d'une vision du monde d'extrême-droite...Ou bien le narrateur est-il simplement paranoïaque ?

    Hari Kunzru a enfermé dans Red Pill tous les cauchemars de notre époque où la propagande et l'inversion des valeurs sont reines. Où la vérité, même, n'existe plus. C'est un grand roman politique par un auteur au sommet de son art.

  • La grande Aventure!

    Le grand-père de Béatrice, un cochon-sorcier, a disparu et pour le retrouver la jeune fille va devoir combattre sa grande nervosité. En chemin, elle fera la rencontre de Cad, un sympathique guerrier grenouille, à la recherche de ses ancêtres. Leur expédition tant redoutée par Béatrice va très vite se transformer en une belle aventure pleine d'héroïsme et de courage.  

    Cathy

  • Dans la cathédrale de Sainte-Marie à Vitoria, un homme et une femme d'une vingtaine d'années sont retrouvés assassinés, dans une scénographie macabre : ils sont nus et se tiennent la main comme des amoureux alors que les deux victimes ne se connaissaient pas.
    Détail encore plus terrifiant : l'autopsie montrera que leur mort a été provoquée par des abeilles mises dans leur bouche. L'ensemble laisse croire qu'il existe un lien avec une série de crimes qui terrorisaient la ville vingt ans auparavant. Sauf que l'auteur de ces actes, jadis membre apprécié de la communauté de Vitoria, est toujours derrière les barreaux. Alors que sa libération conditionnelle est imminente, qui est le responsable de ces nouveaux meurtres et quel est vraiment son but ?
    Une certitude, l'inspecteur Unai López de Ayala, surnommé Kraken, va découvrir un tout autre visage de la ville.

  • Lundi 28 juillet 1986, deux camions citernes transportant chacun douze mille litres d'ammoniac vers une usine de cigarettes sont retrouvés brûlés aux environs de Harfleur. C'est le énième d'une série de braquages identiques à une différence près, cette fois, il y a 7 morts.
    L'inspecteur Nora est chargé de l'enquête. Des cabinets de consulting parisiens aux bureaux de tabac du coin de la rue, des travées de l'Assemblée nationale aux usines du Montenegro, Nora tente obstinément, 20 ans durant, de comprendre, identifier, traquer et arrêter ceux dont le métier est de corrompre, manipuler, détourner, contourner tout ce et ceux qui font obstacle au fonctionnement de la machine à cash des cigarettiers.
    Une dizaine de personnages donnent vie à cette intrigue ample et ultra documentée, qui décortique les arcanes du lobbying industriel et explore les méthodes de manipulation du marketing et de la communication. David Bartels, enarque brillant et sans scrupule, à la tête d'une agence de comm, vend ses talents à European G. Tobacco. Valentina et Helene, dirigent une entreprise très "féminine" d'événementiel et agissent en douceur ; Anton Muller, l'homme de main, utilise des méthodes plus coercitives. Face à eux, Nora, l'OPJ entêté qui veut abattre Goliath et Patrick Brun, un petit lieutenant qui s'est juré de ramener à ses parents une jeune femme disparue au moment du braquage d'Harfleur.

  • Vendu à 60 millions d'exemplaires à travers le monde, adapté des dizaines de fois , aimé par des générations de lecteurs, Anne de Green Gables de Lucy Maud Montgomery est un hymne à la joie et au pouvoir de l'imagination. Magnifiquement écrit, construit autour d'une héroïne parfaitement imparfaite, féministe involontaire et romantique impénitente, ce roman empreint de poésie et d'humour est bien plus que la vie d'une orpheline qui va bousculer le calme de son nouveau foyer. C'est un autre monde, fait d'une nature enchanteresse et d'idées saugrenues qui se déploie à travers les yeux de l'incroyable Anne. Littérature solaire et intemporelle, ce roman unique est une parenthèse magique, un souffle chargé d'énergie, un élan à vivre pleinement nos amitiés et nos passions.

    D'imaginaires et d'espoirs ensevelis

    Anne est une jeune fille rêveuse, bavarde à souhait et dotée d'une imagination débordante. Suivre ses aventures rocambolesques et ses émotions décuplées, c'est beaucoup de rires et aussi quelques larmes. Après avoir fait la connaissance de cette fille pleine de vie, on ne peut qu'avoir envie de profiter pleinement des joies qui nous entourent; admirer la nature, rêver ou encore s'imaginer des histoires peuplés de créatures fantastiques et d'amours tragiques. Une lecture difficile à lâcher qui nous réserve encore bien des surprises!    

    Cathy

  • 2046.
    Derniers nés des laboratoires Tomorrow Foundation, Carbone et Silicium sont les prototypes d'une nouvelle génération de robots destinés à prendre soin de la population humaine vieillissante.
    Élevés dans un cocon protecteur, avides de découvrir le monde extérieur, c'est lors d'une tentative d'évasion qu'ils finiront par être séparés. Ils mènent alors chacun leurs propres expériences et luttent, pendant plusieurs siècles, afin de trouver leur place sur une planète à bout de souffle où les catastrophes climatiques et les bouleversements politiques et humains se succèdent...

  • Le long des ruines

    Jérémy Perrodeau

    • 2024
    • 14 Janvier 2021

    La ville s'étend sans fin sur la planète. Dans cette cité-monde, Samuel F. Monroe voyage là où on a besoin de lui : à la fois psychiatre et soldat d'élite, ce curieux guérisseur peut plonger dans le cerveau des patients endormis. Leurs pensées sont comme des mondes virtuels, dans lesquels Samuel voyage pour retrouver les consciences perdues. Il plonge et les ramène à la vie. Riches patriciens reclus sur leur îlot verdoyant, les Midori ont appelé Samuel : leur fille Rose a sombré dans un profond coma depuis des années. Alors Samuel plongera, une fois encore - mais cette fois, il n'ira pas seul : Anha, la soeur de Rose, a insisté pour être de l'expédition, à travers cet inconscient instable et dangereux... Comment l'esprit de Rose a-t-il pu engendrer tant de violence ?

    Après Isles et Crépuscule, Jérémy Perrodeau embarque à nouveau le lecteur dans un récit intrigant et haletant. Le Long des ruines confirme le talent immense de son auteur, et la force de son univers de science-fiction étrange et onirique, au croisement de Tarkovski et David Lynch.

  • Oleg

    Frederik Peeters

    « Bon, la dégaine du personnage, on verra plus tard... Pour l'instant je l'imagine vaguement avec ma tête, c'est plus facile... ».
    Oleg est dessinateur de bande dessinée. Son quotidien, depuis plus de vingt ans, tourne autour de ça: dessiner, raconter. Et tout ceci coule naturellement, jusqu'à maintenant, jusqu'à ces jours récents, où la création semble patiner, où les projets se succèdent mais la conviction n'est plus vraiment là - comme si quelque part, « l'influx était perdu ». Alors Oleg creuse, cherche et réfléchit. Autour d'Oleg, il y le grand et vaste monde, rapide, changeant, moderne, déstabilisant, inexorable. Ermite assumé mais observateur attentif, Oleg est le témoin malgré lui de ce monde en perpétuelles mutations, un monde qui amène son lot d'événements et de surprises, bonnes comme mauvaises. Et puis surtout il y son petit monde à lui: la femme dont il partage la vie depuis deux décennies, et leur fille, en pleine adolescence.
    Tout juste vingt ans après Pilules bleues, Frederik Peeters se raconte à nouveau mais troque le «je» pour le «il», et, en utilisant cet avatar qu'est Oleg, brouille les pistes et esquive le piège de la trivialité. A travers ces chroniques, tour à tour drôles, incisives, touchantes, voire surprenantes, il lève ainsi (partiellement) le voile sur son métier et son quotidien de dessinateur, et se faisant, pointe nombre de contradictions qui hantent notre époque: ultra-modernité technologique et pensée réactionnaire, culte de la superficialité et quête d'authenticité, surabondance et désarroi.
    Mais on pourra aussi, tout simplement, lire Oleg comme une belle déclaration d'amour que fait l'auteur à celles qui lui sont le plus proches - et comme un rappel, dépourvu de mièvrerie, que c'est cette force-là qui nous permet de sublimer le banal, et de tenir face à l'adversité.

  • La jetée

    Chris Marker

    À l'issue de la Troisième Guerre mondiale, qui a rendu la planète radioactive, une poignée de survivants tente de subsister, retranchée dans les sous-sols d'un Paris dévasté. « X », un homme tourmenté par le souvenir d'avoir assisté à la mort d'un homme sur la jetée d'Orly, et obsédé par le visage d'une femme, est désigné pour effectuer un voyage dans le temps.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Poussez le portail des Feuillantines..pour découvrir les Mortemer, une famille qui ne ressemble à aucune autre !
    Bienvenue aux Feuillantines.

    Non, nous ne sommes pas dans le poème de Hugo. Nous sommes dans une maison normande, secouée par les vents et ballottée par les évènements de la vie tumultueuse de ses habitants : la famille Mortemer. L'aînée des Mortemer, c'est Désirée. Elle a vingt-quatre ans, et à sa charge ses six cousins et sa soeur.
    Pourquoi ? Parce que sa mère et ses tantes sont trois folles exaltées qui ont abandonné la vie pendant que leur progéniture se débat dans cette maison où il y a : un perroquet malpoli, des voyages prévus en Lululitanie, des tunnels à creuser, un cochon, des additions ratées, un piano désaccordé, des épaves de bateau, un lapin mollasson, des amoureux perdus et retrouvés, une grand-mère...
    Bref, aux Feuillantines il y a cette famille qui ne demande qu'à être aimée, et que toi, lecteur, lectrice, peut exaucer.

empty