Jacques Vigne

  • L'Ashtâvakra-gîtâ est un grand texte de l'Advaïta, philosophie non-dualiste, qui assure d'emmener les chercheurs instantanément, par un chemin direct, du temps à l'éternité, du relatif à l'Absolu et de la servitude à la Libération.
    Il n'y a pas de conditions préalables à cela, pas de rituels ni de contrôle de la respiration, ni même de méditation ou de contemplation.
    Il s'agit d'un saut, sans effort, jusqu'au but ultime, moksha. Vous croyez vous trouver sur la terre ferme du monde phénoménal, et voilà ! En une seconde vous vous retrouvez au sommet du non-temps et de la Félicité, où le monde et vous-mêmes à la fois êtes dissous dans le rien.
    Quand « je » cesse d'exister, il y a Libération et quand « je » existe, il n'y a que servitude, limitations.
    Cela est simplement être et non pas devenir.

  • Une réflexion fondamentale sur les processus en oeuvre dans la méditation tels qu'ils ont été élaborés depuis 4 500 ans en Inde et depuis 2 500 ans par le bouddhisme.
    Le Dr Jacques Vigne étudie une notion centrale dans le yoga, peu connue en Occident : le rééquilibrage des latéralités corporelles et l'ouverture des canaux d'énergie, avec ses corrélations neurologiques et psychologiques. Il nous enseigne comment mieux gérer nos émotions et notre mental afin de développer en nous ce qu'il appelle un «corps vécu», ce corps subtil que l'on peut métamorphoser grâce à des pratiques appropriées qu'il détaille avec précision.
    Ce livre, dense et profond, trace les contours d'une science contemplative qu'il s'agit d'intégrer dans notre culture moderne. L'auteur nous propose, par un approfondissement de l'héritage traditionnel, une magistrale synthèse. Un ouvrage novateur sur la gestion de nos états d'âme et la découverte de notre être.

  • Guérir l'anxiété

    Jacques Vigne

    • Relie
    • 13 Novembre 2018

    Méditant passionné par les spiritualités du monde, ce médecin suit de près les dernières recherches neurologiques, en particulier celles concernant les thérapies « cognito-comportementales ». Ses réflexions sont donc marquées par ce double processus de pensée qui intègre une partie de l'héritage du patrimoine spirituel de l'humanité et les médecines de pointe, qu'elles soient allopathiques ou naturelles et complémentaires.
    Ce livre, utile pour notre mieux-être et notre évolution intérieure, a été réalisé en collaboration avec la psychologue-clinicienne Michèle Cocchi. Il traite du vaste sujet de la tristesse, de l'angoisse et de la dépression.
    Médecin psychiatre, spécialiste en psychologie spirituelle, Jacques Vigne a voulu, depuis son premier voyage en Inde, bâtir un pont entre les savoirs traditionnels de l'Orient et ceux, scientifiques de l'Occident. En témoignent ses conférences et séminaires ainsi que ses nombreux livres parus aux éditions du Relié.

  • Le Dr Jacques Vigne nous montre ici, études scientiques récentes et traditionnelles à l'appui, combien des techniques simples d'assise, de respiration, de visualisation et de marche méditatives, peuvent nous aider à sortir de la confusion de nos vies en les rééquilibrant et ce, au-delà de toute religiosité. Le vrai temple, dit-il, est en nous, à nous de le découvrir. Il explique comment.
    En eet, le chaos des pensées et des émotions mène à l'eondrement intérieur. La méditation est un remède à ce trouble, en ce sens qu'elle nous relie à notre vrai Soi, au-delà des facettes innombrables et éphémères de notre petit moi. Pour cela nous devons apprendre à lire nos émotions et tensions perturbatrices qui déforment notre perception de la réalité en revenant à notre corps. Il s'agit aussi de faire croitre nos qualités positives : la méditation est en cela une véritable culture de l'esprit ! Elle apprend à se relier plus sainement au réel, tout en approfondissant notre être.

    Une pratique de la méditation en dehors des religions peut être une réponse à la crise de notre monde et à son manque de repères et de sens.

  • L'auteur, psychiatre français, nous donne dans cet ouvrage la synthèse magistrale attendue sur les recherches physiologiques internationales conduites autour de ce que l'on appelle "la biochimie de la croyance" et des effets psychosomatiques réels des diverses formes de méditation. Mais, l'étude du Dr Jacques Vigne consiste aussi à recadrer les pratiques orientales de méditation à la lumière des diverses interprétations occidentales sur le comportement humain. C'est donc un livre important pour tous ceux qui veulent se comprendre eux-mêmes et, paradoxalement, être à la fois capables de se changer et de s'accepter. Les pratiquants de toute voie spirituelle y trouveront ce qu'il est utile de comprendre en psychologie pour éviter certains pièges mentaux et les personnes intéressées par ce sujet y trouveront l'ouverture la plus sérieuse et expérimentée qui soit sur les domaines spirituels.
    Enfin, les recherches menées par le Dr Vigne sur les endorphines renouvellent la réflexion sur la dépendance aux drogues et les moyens pour s'en sortir. Voici donc les fondements de la conscience mise à nue, comme jamais.


  • Le mariage intérieur

    Jacques Vigne

    • Relie
    • 16 Octobre 2015

    Couronnement de la démarche spirituelle, le mariage intérieur en constitue l'ultime étape : par l'union entre les dimensions masculine et féminine de l'être humain, toutes les pulsions et les émotions contradictoires qui habitent son âme se trouvent transformées en une énergie harmonieuse.
    Le Dr Jacques Vigne, spécialiste du yoga, nous propose ici de découvrir les caractéristiques psychosomatiques et spirituelles de cette expérience commune aux grandes traditions d'Orient et d'Occident.
    Exprimé par des images et des mots différents suivant les cultures, le mariage mystique est, sous toutes les latitudes, union des contraires et dépassement de la dualité existentielle. Cette réalité universelle, chantée dans la Bible par le Cantique des cantiques d'où est issue toute la mystique nuptiale occidentale, est illustrée en Inde par les épousailles du dieu Shiva et de Shakti. Elle est explorée à travers le corps par le yoga traditionnel, par l'harmonisation chinoise entre le yin et le yang, ou par d'autres voies qui tendent toutes à la réalisation de l'Unité intérieure.
    - Un livre fondamental enfin réédité.
    - Captivante et érudite, une fascinante enquête sur un pivot de l'aventure spirituelle.
    - Le public grandissant de Jacques Vigne, qui se presse à ses nombreuses conférences.

  • Le maître et le thérapeute

    Jacques Vigne

    • Relie
    • 22 Novembre 2013

    Le docteur Jacques Vigne à obtenu, en tant que psychiatre, une bourse de la Maison des Sciences de l'Homme pour étudier en Inde les rapports entre la guérison psychologique et l'enseignement traditionnel du yoga. Sa réflexion sur l'expérience des gourous indiens, maîtres spirituels mais aussi maîtres à penser et à vivre, l'a amené à envisager ce qu'elle peut concrètement apporter aux psychothérapeutes occidentaux. Il en profite pour étudier les convergences et différences entre leurs pratiques et, en général, les différents degrés d'action et d'intervention dans la relation d'aide. Son livre est une synthèse originale qui fait date dans les annales de la psychothérapie et passionne aussi tous ceux qui sont en quête de sagesse.

  • Couronnement de la démarche spirituelle, le mariage intérieur en constitue l'ultime étape : par l'union entre les dimensions masculine et féminine de l'être humain, toutes les pulsions et les émotions contradictoires qui habitent son âme se trouvent transformées en une énergie harmonieuse. Le Dr Jacques Vigne, psychiatre français vivant en Inde depuis quinze ans et spécialiste du yoga, nous propose ici de découvrir les caractéristiques psychosomatiques et spirituelles de cette expérience commune aux grandes traditions d'Orient et d'Occident. Exprimé par des images et des mots différents suivant les cultures, le mariage mystique est, sous toutes les latitudes, union des contraires et dépassement de la dualité existentielle.
    Cette réalité universelle, chantée dans la Bible par le Cantique des cantiques d'où est issue toute la mystique nuptiale occidentale, est illustrée en islam par la passion amoureuse de Medjnoun et Leïla, et en Inde par les épousailles du dieu Shiva et de Shakti. Elle est explorée à travers le corps par le yoga traditionnel, par l'harmonisation chinoise entre le yin et le yang, ou par d'autres voies qui tendent toutes à la réalisation de l'Unité intérieure.
    Fruit de dix années de recherches, cette somme à la fois érudite et captivante du Dr Vigne nous éclaire sur un des aspects les plus fascinants de l'aventure spirituelle.

  • Le docteur Jacques Vigne nous offre depuis son ermitage himalayen un précieux support de réflexion sur la signification du silence. Tâche paradoxale, mais assumée ici dans un itinéraire qui embrasse toutes les traditions, de l'Inde au soufisme et du bouddhisme zen à la kabbale et à l'orphisme, que l'auteur confronte à la mécanique ondulatoire ou la physiologie acoustique. Cette écoute du silence à travers l'histoire, les sciences et les civilisations sonne ici comme une libération, car si « l'homme ordinaire a parfois du temps libre, le silencieux, lui, devient de plus en plus libre du temps. » Dans ce silence où tout fait sens, se rejoignent Aristote, Rûmî, saint Jean de la Croix et Baudelaire, et une mélodie harmonieuse s'élève, que l'auteur nomme « la résonance de l'Unité ». Il nous invite à tendre l'oreille vers notre propre silence intérieur, à reconnaître dans toutes ces paroles la basse continue de la vérité. Le propre d'un grand texte est de continuer à parler même quand on en a achevé la lecture : tel est le trésor que recèle la Mystique du silence.

  • Aujourd'hui, l'augmentation des anorexies, surtout chez les jeunes, devient un réel problème. Le rapport de l'être humain avec sa propre faim est complexe : dans le passé, beaucoup de gens ont jeuné pour des raisons valables, et beaucoup d'autres pour des causes pathologiques. Dans l'histoire des religions, le jeûne a été au coeur de nombreuses initiations, à commencer par les expériences chamaniques et mystiques. On a souvent relié le mode de pensée des anorexiques avec un état de conscience qui se situerait loin de leur corps. Pendant toute la phase de début, la perspective de maîtrise de l'instrument du corps par l'esprit leur donne en effet une excitation et une fascination. Ceci dit, une telle maîtrise, sans compréhension ni tendresse, est une forme de dictature. On pourrait considérer que l'anorexique comme le hatha yoga veut faire plier le corps, le premier au sens figuré, le second au sens propre. C'est justement parce qu'il y a chevauchement des domaines que le hatha yoga et une pratique de la méditation bien comprise peuvent représenter une porte de sortie de l'anorexie - par le haut si l'on peut dire. On peut donc aspirer à un équilibre harmonieux du corps et de l'esprit grâce à des méthodes à la fois corporelles et spirituelles qui permettent de rééquilibrer les diverses aspirations des candidats à l'anorexie.

  • L'inde intérieure

    Jacques Vigne

    • Relie
    • 6 Septembre 2010

    Il faut être conscient de l'importance du regard affûté que porte Jacques Vigne sur l'Inde d'hier et d'aujourd'hui du fait de son rôle de témoin privilégié : imbibé de culture et de spiritualité hindoue mais aussi bouddhique, chrétienne, juive et musulmane, homme de recherche et de vérité, ermite dans les montagnes de l'Himalaya une partie de l'année et voyageur itinérant dans l'ensemble du subcontinent indien l'autre partie, disciple de maîtres authentiques, c'est aussi un médecin de l'âme et un scientifique qui reste connecté avec les dernières recherches biologiques et psychiatriques par internet.
    Dans ce livre il y parle de l'esprit religieux de l'Inde, du polythéisme et du monothéisme, des yogas, de la réincarnation, des renonçants, des castes, des dieux et déesses et de leur symbolisme, des mandalas, mais aussi de psychiatrie et de méditation, de l'enseignement du Bouddha et de sa transmission jusqu'à aujourd'hui, qui a répandu l'essence même de l'esprit en Inde, en Asie d'abord puis dans le monde entier au 20è siècle. L'ensemble est émaillé de réflexions sur la spiritualité de notre temps et de demain. Un très grand livre, un puissant témoignage.

  • l'asthâvakra-gîtâ est un grand texte de l'advaïta, philosophie non-dualiste, qui assure d'emmener les chercheurs instantanément, par un chemin direct, du temps à l'éternité, du relatif à l'absolu et de la servitude à la libération.
    il n'y a pas de conditions préalables à cela, pas de rituels ni de contrôle de la respiration, ni même de méditation ou de contemplation. il s'agit d'un saut, sans effort, jusqu'au but ultime, moksha. vous croyez vous trouver sur la terre ferme du monde phénoménal, et voilà ! en une seconde vous vous retrouvez au sommet du non-temps et de la félicité, où le monde et vous-mêmes à la fois êtes dissous dans le rien.
    quand "je" cesse d'exister, il y a libération et quand "je" existe, il n'y a que servitude, limitations. cela est simplement être et non pas devenir. la perception neutre par rapport à tous les événements, à tout ce qui survient, à partir de l'état de témoin, sans préjugés, sans implication et dénuée de tout jugement ainsi que de toutes catégorisations (telles que bon ou mauvais, agréable ou désagréable) et les exhortations de l'ashtâvakra-gîtâ à propos de la futilité d'une dépendance complète au guru nous rappellent les enseignements de j.krishnamurti.
    la traduction de l'asthâvakra-gîtâ est ici suivie des commentaires de svami shantânanda qui décrit un saut quantique dans l'absolu.

  • Psychiatre, auteur de l'ouvrage Le Maître et le Thérapeute (Albin Michel) salué par ses pairs, Jacques Vigne continue à jeter des ponts entre savoirs et pratiques d'Orient et d'Occident en nous livrant ici une synthèse magistrale de ses études cliniques reconsidérées du point de vue de la sagesse traditionnelle indienne.
    S'il décrit, à travers des chapitres comme Dépression et spiritualité, la thérapie proposée par les maîtres du yoga qui vise à transformer le vide existentiel en vide créateur, il traite aussi des rapports entre christianisme et hindouisme en les passant au crible de la psychologie appliquée. Il met ainsi en lumière les archétypes qui préexistent à toute religion et dévoile les arcanes de nos mentalités types d'Orientaux et d'Occidentaux.

    /> Jacques Vigne, en dressant le tableau des différences, similitudes et complémentarités entre Orient et Occident, nous aide à déchiffrer les secrets de notre psyché.

  • La marche peut devenir méditation active. Et nous qui courons sans cesse, noyés dans nos pensées, nous pourrions retrouver le sens perdu de nos déambulations en apprenant à les rendre conscientes. Depuis la plus haute Antiquité, en effet, il existe une vraie réflexion sur la marche comme exercice de ressourcement. Comme dans la méditation immobile, l'attention aux processus respiratoires et aux va-et-vient mentaux s'avère essentielle pour connaître l'état de clarté intérieure qui nous amène à ne faire plus qu'un avec la réalité. L'esprit du paysage et mon esprit se sont concentrés et, par là, transformés de sorte que le paysage est bien en moi, disait le peintre chinois Shi Tao. Fort de l'expérience des poètes errants et méditants de tous les temps et de tous lieux, ce livre nous entraîne dans une philosophie de la marche accompagnée d'une véritable psychologie de la méditation en Orient et en Occident. Marcher, méditer : une carte pour l'être.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Le fil directeur de cet ouvrage : du dépassement de la dépendance psychologique à la plénitude non-duelle.
    L'être humain, au fil de son existence, perd en général progressivement sa liberté. Il est de façon imperceptible de plus en plus piégé par toutes ses émotions. Nous sommes en fait « dépendants » de ces émotions réactualisées souvent de façon insidieuse dans l'instant que nous vivons. Cet ouvrage qui décrit un chemin intérieur vers l'être aborde différents aspects théoriques et pratiques visant à lâcher les dépendances d'une façon fondamentale. Les vécus de dépendance induisent de fortes limitations dans le quotidien des sujets. La qualité de la thérapie analytique libère ainsi la personne de l'emprise envahissante de ses fixations négatives, anxiogènes et culpabilisantes. Par sa prise de recul, elle se désidentifie progressivement de tout ce qui a un impact négatif pour faci liter son contact à son être naturel. La voie lumineuse du détachement de toute référence nous ouvre à ce qui est, à la réalité de la vie. Apprécier l'instant pour s'ouvrir à l'essentiel. L' ouverture à l'advaita-védânta est au coeur de ce livre. Cette approche donne accès à l'Être totalement libre, là où l'attachement et la dépendance n'ont plus lieu d'être... Les réflexions exprimées ne s'inscrivent dans aucune religion, mais dans une spiritualité dépouillée, où l'esprit se contente de lâcher les codifications et les références. Provenant de la quiétude, elles vous amèneront à la paix intérieure.

  • Le Dr Vigne a assisté avec un groupe de francophones à plusieurs séminaires de Tenzin Palmo où elle commentait trois textes traditionnels essentiels et répondait aux questions des auditeurs. Après une grande introduction où il présente la vie et l'oeuvre de cette femme exceptionnelle, nous assistons aux enseignements, sur Le lojong de Chekawa (entraînement de l'esprit au quotidien), puis sur Les 21 versets des qualités suprêmes d'Atisha (rédigés au 11e siécle) et enfin sur Les 37 pratiques d'un bodhisattva de Thomé Sangpo.
    L'ensemble forme un remarquable cours sur les multiples facettes de la méditation et sur une spiritualité adaptée à aujourd'hui. En plus de la profondeur de sa réflexion, Tenzin Palmo brille par son franc parler, son bon sens et son humour très british. Les droits d'auteur de ce livre sont versés à sa Fondation.

  • L'être humain a au fond de lui une aspiration fondamentale à sortir de la souffrance, en particulier de ces types de souffrances absurdes qu'il s'inflige à lui-même par manque de connaissance et de maîtrise de son propre mental.
    Cette constatation est le point de départ de l'enseignement du Bouddha et de multiples philosophies spirituelles. C'est aussi le point de départ de la psychologie moderne. C'est ce qu'aborde Michèle Cocchi et Jacques Vigne dans cet ouvrage écrit "à quatre mains". En arrivant à se libérer des fantômes du passé, alors que nous sommes si souvent téléguidés par notre inconscient. nous pouvons réaliser que toute souffrance est une opportunité d'ouverture.
    Le principe général qui inspire la pratique de Michèle Cocchi est de considérer tout mal-être, comme " germe de vie ". Elle décrit concrètement le vaste éventail de pathologies qui peut être influencé dans le bon sens par une approche à la fois psychanalytique et non-duelle des choses. De façon percutante, elle cible dans le "négatif", l'ouverture " essentielle " de la nature profonde suscitant pleinement l'accomplissement de la personne.
    Des références traditionnelles (bouddhisme, vedânta...) sont mises en regard avec le travail d'analyste. En évoquant la spiritualité implicite ou explicite de Freud, Jung, elle s'intéresse avec Jacques Vigne plus particulièrement aux rapports entre la thérapie analytique et les enseignements spirituels. Sont ainsi présentés les enseignements d'un certain nombre de grands maîtres de la non-dualité, Hakuin, Nâgârjuna, jusqu'à des maîtres vedantin du XXe siècle, comme Ramana Maharshi et Nisargadatta Maharaj, ou l'approche d'un homme comme Krishnamurti.
    L'application de cette perspective non-duelle à la psychothérapie donne lieu actuellement à un foisonnement de recherches en Occident. Le travail de psychothérapie non-duelle présenté ici est une contribution, une pierre à un nouvel édifice, dont la construction est éminemment importante pour assurer à l'humanité des lendemains raisonnablement heureux. On développe ainsi la capacité de se relier directement à son être qui est aussi conscience-bonheur.

  • La recherche, qu'elle soit spirituelle ou scientifique, commence toujours par une question. Et comme le disait Arnaud Desjardins, « Une question doit correspondre à une demande intérieure très forte, sinon nous demeurons dans le domaine du mental et des conjonctures intellectuelles.» Fort de ce fait, Patrick Mandala a intérrogé trois grands auteurs sur des sujets clés qui nous concernent tous. Cinq parties qui traitent de :
    Comment répondre à l'interrogation de base : Qui suis-je ? ; comment gérer l'égo, le moi, le mien et tous les conflits qui en découlent ; comment bien se connaître soi-même et changer intelligemment ; et enfin com- ment vivre l'art de la sagesse dans sa vie quotidienne. En découlent soixante questions qui sont les nôtres et cent quatre-vingt réponses qui nous éclairent.

  • Psychiatre français vivant en Inde, auteur de Eléments de psychologie spirituelle et Le Maître et le Thérapeute, le Dr Jacques Vigne propose ici une synthèse magistrale sur les avancées de la recherche psychologique internationale, conduite autour de ce que l'on appelle "la biochimie de la croyance" et sur les études concernant les réels effets psychosomatiques des diverses formes de méditation. Ce livre, important pour tous ceux qui veulent se comprendre eux-mêmes et être à la fois capables de changer et de s'accepter, passe en revue les pratiques orientales de méditation à la lumière des diverses interprétations occidentales. Les pratiquants d'une voie spirituelle y trouveront ce qu'il est utile de comprendre pour éviter certains pièges mentaux, tandis que les personnes intéressées par les théories psycho-analytiques y découvriront une information sérieuse sur tous les domaines de la spiritualité. Concentration et attention, influence de l'esprit sur le corps, autoguérison catalytique, logique des quatre états de conscience, notion d'ego (remis en question en Orient et magnifié en Occident), imaginaire, attachement et détachement : tous les fondements de la conscience se trouvent ici mis à nu, au bénéfice de la quête intérieure. Enfin, par le résultat de ses recherches sur les endorphines, le Dr Jacques Vigne renouvelle la réflexion sur la toxicomanie, les drogues et les moyens d'échapper à leur dépendance à l'aide de la méditation.

  • Méditer ça s'apprend ! La Pleine Présence recourt à ce que l'Occident construit de plus riche et de plus profond, au plus près de l'humain, à savoir les 12 principales psychothérapies, les exercices psycho-corporels et la psychanalyse. La Présence Juste les intègre.
    La pluralité de ces méthodes va des exercices de bien-être aux pratiques auto-thérapeutiques jusqu'aux processus méditatifs avec les états de conscience modifiés. Une progression qui permet à chaque pratiquant d'aller à son rythme et à son aise, en toute sécurité et liberté.
    - Cette méthode décrit minutieusement les étapes de la pratique (agrémentées de nombreux exercices), les protocoles et applica- tions thérapeutiques, explique les effets et prévient des dérapages possibles dans ces états de conscience modifiés.
    - Utile à toute personne qui chemine en développement personnel s'engage dans la démarche spirituelle ou recourt à l'auto-thérapie, ce livre est principalement indiqué pour les soignants, thérapeutes et médecins puisqu'il sensibilise aux principales psychothérapies jusqu'à postuler une Médecine Méditative et Intégrative.
    - Le CD audio reprend les séances de méditation Pleine Présence du livre.

empty