Littérature générale

  • Jacques gamblin n'est pas seulement comédien, entre courir et voler il n'y a qu'un pas papa est son troisième roman.
    "j'ai tout arrêté et j'ai couru, couru sur le sable pour soigner mes égratignures. je n'en voyais pas le bout mais j'étais bien. oui j'étais bien à courir sur le sable, le mouillé, le sec, le mouvant. a toutes les marées, à toutes les saisons. dans les labours aussi. dans la boue, la merde et les éclaboussures. sur l'herbe aussi, grasse, sur le gazon des golfs, sur les greens, comme ils disaient en france et en angleterre.
    J'étais bon sur les greens, c'était doux. et sur les dunes aussi. ne pas peser, pas s'enliser, le pied léger. a toutes les heures, le jour, la nuit, sans ombre. aveuglément je courais. éperdument je courais. infiniment, avec le chien, avec le loup, entre les deux je courais. à toute vitesse et longtemps. entre les arbres, sur les chemins creux, sans essouffler. dans les vallons je dévalais, short en coton, à toute allure pour trois marrons.
    Et dans la neige aussi, dans la poudreuse, la terre glacée, à toute vibure, dans la rocaille, sur les rochers, dans la pierraille. échappée belle. ".

  • On ne peut pas parler de valse sans parler de chaussures.

    Ce serait trop risqué.
    Sans parler d'apprentissage, de bouteilles de gaz, de mains, d'accident, de désir, d'amour, de glissade et beaucoup d'autres choses parce que en parlant de ça je parle évidemment d'autre chose.

  • En janvier 2014, Thomas Coville tente pour la 4èmefois de battre le record du tour du monde à la voile en solitaire sur son trimaran de 30 mètres. L'anticyclone de Sainte-Hélène s'installe. L'aventure tourne court. Pendant trente jours, Jacques Gamblin écrit quotidiennement à son ami pour lui dire son admiration, le soutenir, l'encourager, le hisser vers le haut et l'humilité à la fois. Un homme sur terre écrit à un homme en mer, un point jaune se déplaçant sur la carte du monde.
    Au fil des jours, des mois, des années, la correspondance se poursuit et se déploie. L'intimité, la complicité, l'amitié, l'amour ne cessent de croître, laissant entrevoir une relation d'une force et d'une sincérité stupéfiantes entre ces deux aventuriers.
    En 2016, Thomas Coville fait une 5èmetentative. Jacques Gamblin l'accompagne toujours, épistolairement, comme un frère d'armes, un compagnon de vie.
    Le 25 décembre 2016, le navigateur pulvérise le record.

    Ce livre n'est pas une correspondance ordinaire. C'est la rencontre de deux hommes, de deux destins extraordinaires. C'est un voyage physique, géographique et mental. L'un parcourt la France et joue ses textes d'un plateau à l'autre. L'autre soliste joue contre le temps autour de la planète. Il travaille la mer au corps à corps, sa survie en bandoulière. Des hommes de courage, de doute, de passion, de quête et de conquêtes qui ont en commun l'humour comme élégance et l'audace comme raison de vivre.

empty