Michel Cassé

  • Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? le vide est-il le néant ? jusqu'à présent, ces questions sont restées l'apanage de la métaphysique et de la théologie.
    Le temps est venu pour la science de les reformuler en s'interrogeant sur la nature profonde de la réalité.
    Michel cassé montre que, dans le moindre centimètre cube d'espace, fourmille une faune stupéfiante de particules, de quanta. parfaitement neutre, mais totalement habité, le vide est au centre des corps.
    Et l'on s'émerveille que de lui soit né un monde.

  • Theories du ciel

    Michel Cassé

    • Rivages
    • 13 Mai 2005

    Shakespeare affirmait qu'il y a plus de choses dans le ciel que dans toute la philosophie. Le ciel de l'astrophysicien n'est pas moins riche que le ciel du poète et celui du prophète. Mais il a quelque chance d'être plus vrai. Dans le ciel purifié de la physique tel que nous le décrit l'astrophysicien Michel Cassé, auteur de Du vide de la création (1993), tout est intelligible. Mais la clarté se paie d'un mystère, originel ou final. Dans les cénacles cosmologiques, la genèse est en cours de réécriture.

  • Astrophysique

    Michel Cassé

    « Les astronomes ont longtemps rêvé d'un télescope qui leur ferait voir le début des temps et la naissance des étoiles et de leurs sociétés.
    Leur rêve a été exhaussé ». Tel un conteur Michel Cassé trouve les mots simples, les images chatoyantes pour nous emporter dans la rigueur du rêve de l'astrophysicien : il nous dit tout : des plus petits éléments constituant la matière, dont sont faits l'univers et nous, aux gigantesques objets stellaires. C'est en poète que Michel Cassé nous explique les sciences les plus contemporaines, c'est en scientifique qu'il pose les questions de la création, de la vie et de la fin.
    Michel Cassé a relevé le défi de la vulgarisation (l'ultra vulgarisation !) scientifique et c'est une complète réussite. Pour tous ceux qui ont, ne serait-ce qu'une fois, regardé un ciel étoilé, ce livre sera un voyage. Voyage aux confins de la matière, de l'univers et du temps, voyage dont on revient ébloui et enrichi.

  • Qu'est-ce qu'un trou noir ? Un objet si dense que la lumière ne peut s'en détacher. Et pourtant, la physique moderne laisse supposer que les plus petits d'entre eux rayonnent.

  • Depuis le sol et dans l'espace, nos télescopes scrutent les nues à toutes les longueurs d'onde, visibles et invisibles.
    Et le tableau du ciel se peint sous notre regard. toutes ces données d'observation s'accordent avec le modèle du big-bang enrichi d'une inflation cosmologique préalable, une brève période d'expansion accélérée au tout début de l'univers. mais pour comprendre ce qui nous est donné à voir, deux formes de gravitation opposées sont requises. la matière noire qui a une vertu attractive, et l'énergie noire qui jouit d'une vertu répulsive.
    La première a tendance à s'agglutiner, la seconde reste éparse. michel cassé nous conte, avec un souffle poétique à nul autre pareil, comment s'éclairent les mystères de la création.

  • - Du vide et de la création avait, il y a vingt ans, comblé les amateurs de cosmologie. Mais les cosmologues ont chaussé des bottes de sept lieues et c'est maintenant vers l'éternité que nous mène l'étrange vide des physiciens, sujet d'étude devenu essentiel en ce qu'il détermine l'origine et le destin de l'univers. Le vide de Newton et d'Einstein ne répondait pas aux grandes questions que soulève l'univers observable, en particulier son homogénéité et sa géométrie, que tout porte à considérer comme plane.
    - Le vide classique s'est ainsi mué en vide quantique, touché par la baguette du hasard et celle des relations d'incertitude, qui permettent à son énergie de s'exprimer, énergie foisonnante : la matière et l'antimatière en surgissent spontanément et le Big Bang se voit suivi d'une phénoménale « inflation » qui a multiplié, en un clin d'oeil, les dimensions de notre univers, jusqu'à le rendre aussi plat et homogène qu'il l'est aujourd'hui.
    - La « cosmologie quantique », celle des trous noirs, de la grande Unification des forces, des supercordes et du champ de Higgs, se raconte ici comme un roman, celui des noces du vide et de la matière. Au vieil univers statique, la nouvelle cosmologie substitue le « Plurivers ».
    - « Univers champagne pour tout le monde ! », conclue l'auteur, avec sa verve habituelle et son style inimitable, qui préside à d'autres noces non moins essentielles, celles de la science et de la poésie.

  • Trente ans après l'immense succès de Conversations sur l'invisible, voici Du nouveau dans l'invisible.
    L'invisible a fait des progrès, il gagne chaque jour du terrain. Ce livre essaie d'en suivre les avancées. Où en sommes-nous ? Boson de Higgs, ondes gravitationnelles, exoplanètes (par milliards peut-être), énergie noire, plurivers, intelligence artificielle, nanotechnologies, conversations secrètes des robots : partout l'invisible se faufile et s'impose. Et nous devons admettre ce que nous ne pouvons ni voir ni entendre.
    Et davantage encore : nous devons par moments renoncer à comprendre, renoncer même à savoir, nous débarrasser de notre raison vieillissante et admettre l'incertitude comme un privilège.
    Et si quelquefois les spécialistes ne parviennent pas à dire ce qu'ils voient, et ce qu'ils ne voient pas, au moins nous pouvons partager cette brume avide de connaissance.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Que peut-il bien se passer quand un cuisinier rencontre un astrophysicien ? Aux délices du magret de canard et du foie gras s'adjoignent ceux de la cosmologie. Tant il est vrai que le big bang, soupe d'ondes et de particules, fut une recette comme une autre, quoique un peu plus universelle que la soupe aux fèves, et que mijotent dans nos casseroles bien des univers de goûts et de saveurs inédits.
    André Daguin et Michel Cassé nous convient ici à partager le banquet de l'amitié et de la curiosité. De quoi faire frétiller tout à la fois les papilles et les neurones.

  • La xénobiologie est l'étude des formes de vie créées par la biologie de synthèse. De ces molécules étranges ADN artificiels, acides aminés transmutés émergeront peut-être des créatures inédites, comme cela s'est produit il y a 3 milliards d'années sur notre planète.
    Les scientifiques rejouent désormais le scénario de l'histoire de la vie, et toutes les variations leur sont permises, à la frontière du naturel et de l'artificiel. Dans ce passionnant livre à quatre mains, l'astrophysicien retrace l'immémoriale histoire de « notre » vie, celle que nous connaissons sur Terre et épions ailleurs dans l'univers (l'exobiologie), tandis que la xénobiologiste expose les premiers résultats d'une recherche qui dévoile des formes de vie radicalement nouvelles, dont l'évolution est absolument imprévisible.
    /> Cette rencontre aux origines de la vie remet en question notre conception du vivant : et si nous n'étions qu'une forme de vie parmi beaucoup d'autres ? Voilà qui jetterait les bases d'une surprenante « xénophilosophie »...
     

  • L'histoire de la galaxie racontée par une étoile.

empty