Atlande Editions

  • Barcelone en v.o. vous invite à arpenter les rues de la ville et les pages des oeuvres qui lui sont consacrées. Bilingue par nature et cosmopolite, Barcelone déroute : Aragon y écrit en espagnol, Dali en français, Miro en catalan, Adoptez tour à tour le regard poétique de Lartigue, l'indignation de George Orwell ou l'admiration sublimée du roi Jacques Ier, le tout dans leur langue d'origine.
    Organisé autour de 50 mots-clefs qui résument l'esprit de la ville, ce lexique amoureux rassemble pour chaque entrée une courte introduction éclairant les aspects de la ville sous un angle historique, géographique ou anecdotique, un texte littéraire (en version originale) sélectionné avec soin et, le cas échéant, sa traduction. Un joli petit livre bilingue qui invite à suivre les pas tracés par les textes.

  • Buenos-Aires en v.o. vous invite à arpenter les rues de la ville et les pages des oeuvres qui lui sont consacrées. Miroir américain de Paris, Buenos Aires est une ville qui vous fera vibrer, que ce soit à travers la voix d'Evita Peron, celle des mères de la Place de mai, de Borges, de Victoria Ocampo ou de celle de Carlos Fuentes. Découvrez aussi ce que Clémenceau ou Umberto Ecco ont à dire sur la métropole de l'autre bout du monde aussi bien que ses inscriptions latines ou les éditoriaux du grand journal Clarin, le tout en v.o.
    Organisé autour de 50 mots-clefs qui résument l'esprit de la ville, ce lexique amoureux rassemble pour chaque entrée une courte introduction éclairant les aspects de la ville sous un angle historique, géographique ou anecdotique, un texte littéraire en version originale, sélectionné avec soin, et, le cas échéant, sa traduction. Un joli petit livre bilingue qui invite à suivre les pas tracés par les textes.

  • Rome en v.o. vous invite à arpenter les rues de la ville et les pages des oeuvres qui lui sont consacrées. Suivez les pas d'Ovide, de Gabriele d'Annunzio ou de Chateaubriand dans une ville qui, de toute éternité, a fait couler beaucoup d'encre. De l'«Appia Antica» à la «Villa Medicis», de la «Dolce vita» au «Traffico», découvrez la capitale sous un angle original et personnel. Ce lexique amoureux rassemble pour chaque entrée une courte introduction éclairant les aspects de la ville sous un angle historique, géographique ou anecdotique, un texte littéraire sélectionné avec soin et, le cas échéant, sa traduction. Un joli petit livre bilingue qui invite à suivre les pas tracés par les textes.

  • Lisbonne en v.o. vous invite à arpenter les rues de la ville et les pages des oeuvres qui lui sont consacrées. Adoptez tour à tour le regard poétique de Fernando Pessoa, le ton sardonique de Voltaire ou l'admiration romantique de Lord Byron, le tout dans leur langue d'origine. Ce lexique amoureux rassemble pour chaque entrée une courte introduction éclairant les aspects de la ville sous un angle historique, géographique ou anecdotique, un texte littéraire sélectionné avec soin et, le cas échéant, sa traduction. Un joli petit livre bilingue qui invite à suivre les pas tracés par les textes.

  • Stendhal a su exprimer ce que nombre de voyageurs ressentent en entrant dans Florence, tombant amoureux comme lui d'une beauté singulière, qui tient à la nature dans laquelle elle plonge - un ciel d'un bleu intense, des collines qui délimitent l'horizon de tous côtés, où se mélangent le vert sombre des cyprès et le vert argenté des oliviers - qui tient à la magnificence des édifices, aux pierres robustes de ces maisons-tours médiévales, pointant ici et là au-dessus des toits, aux rondeurs des multiples dômes, à la douceur des marbres des façades. "J'étais déjà dans une sorte d'extase, par l'idée d'être à Florence, et le voisinnage des grands hommes dont je venais de voir les tombeaux. Absorbé dans la contemplation de la beauté sublime, je la voyais de près, je la touchais pour ainsi dire. J'étais arrivé à ce point d'émotion où se rencontrent les sensations célestes données par les beaux-arts et les sentiments passionnés. En sortant de Santa Croce, j'avais un battement de coeur, ce qu'on appelle des nerfs, à Berlin; la vie était épuisée chez moi ;je marchais avec la crainte de tomber. Je me suis assis sur l'un des bancs de la place de Santa Croce ; j'ai relu avec délices ces vers de Foscolo, que j'avais dans mon portefeuille ; je n'en voyais point les défauts : j'avais besoin de la voix d'un ami partageant mon émotion : [...] Io quando il monumento Vidi [...]"

  • New York en v.o. vous invite à arpenter les rues de la ville et les pages des oeuvres qui lui sont consacrées. Adoptez tour à tour le regard poétique de Walt Whitman ou le ton corrosif de Mark Twain, le tout dans leur langue d'origine. De «Angoulême» à «Staten Island», de «Lady Liberty» à «Wall Street», découvrez la métropole sous un angle original et personnel. Ce lexique amoureux rassemble pour chaque entrée une courte introduction éclairant les aspects de la ville sous un angle historique, géographique ou anecdotique, un texte littéraire sélectionné avec soin et, le cas échéant, sa traduction. Un joli petit livre bilingue qui invite à suivre les pas tracés par les textes.

empty