Ecole Des Loisirs

  • Malgré l'amour qu'il porte à son épouse, la belle Laudine, le chevalier Yvain s'en va combattre aux côtés du roi Arthur. Il a fait le serment de revenir au bout d'un an. Mais il manque à sa promesse et perd l'amour de Laudine... Désespéré, Yvain erre alors d'aventure en aventure, suivi par un lion à qui il a sauvé la vie. Saura-t-il gagner, par l'éclat de ses prouesses, le pardon de celle qu'il aime ?

  • Il y a quelques semaines encore, je grattais la guitare avec Jeremy dans le garage, en rêvant de gloire et de rock'n'roll pendant que P'pa, couché dans le cambouis, trafiquait ses moteurs.
    Il a fallu que nous croisions les sergents recruteurs, sur le parking du supermarché, un jour où nous avions soif de Coca.
    Ils lui ont promis qu'il aurait un bon job, qu'il construirait des ponts.
    Alors il a signé. «Le soldat spécialiste de première classe Jeremy O'Neil est définitivement affecté à la compagnie Sygma du 3e bataillon du 504e régiment de parachutistes de la 82e division aéroportée » dit le papier.
    En clair, ça veut dire que Jeremy part là-bas. Là où la guerre fait rage. Il y va pour tuer ou pour se faire tuer. On ne va pas le revoir avant des mois. Il a promis de m'écrire.
    Et tous ses mails, il les termine par cette formule : Be safe.

  • Mille pièces d'or, c'est l'histoire de lalu nathoy, qui devint par la suite polly bernis.
    Quelques personnages imaginaires ont été ajoutés et certains événements transposés afin d'équilibrer le récit mais, pour l'essentiel, cette biographie est vraie. au milieu du dix-neuvième siècle, en chine, au cours des périodes de famine, des bandes armées écumant la campagne attaquent les villages. lors d'une de ces attaques, la jeune lalu est achetée par le chef des bandits contre un sac de grain.
    Revendue à une luxueuse maison de prostitution, puis à une entremetteuse, elle se retrouve dans la cale d'un navire qui la transporte aux etats-unis, oú elle devient l'esclave d'un chinois tenancier de saloon avant d'être gagnée au poker par son futur mari. la suite des aventures de lalu se situe dans l'ouest américain en plein essor à l'orée du vingtième siècle. devenue polly par le caprice d'un de ses maîtres, puis madame bemis par amour, elle affronte la vie rude des pionniers, avec le handicap supplémentaire d'être chinoise à une époque oú des ligues se créaient pour chasser les jaunes du territoire américain.

  • Greg est amoureux, il en est sûr. Tout l'été, il a sculpté son corps et soigné ses cheveux pour plaire à Jennifer Wade. Mais Jennifer Wade a déménagé. Megin, elle, n'est pas amoureuse. Tout l'été, elle a attendu l'automne pour que le lac gèle, afi n de pouvoir utiliser sa crosse de hockey. Mais la glace peine à prendre. Greg et Megin sont frère et soeur, et tout les sépare. Ils se haïssent. Une véritable guerre civile règne chez eux. Quand leur petit frère Toddie a le malheur de traîner dans le coin, ils n'hésitent pas à le prendre en otage. Les parents sont désemparés - en particulier la mère qui pratique l'auto-hypnose. Les batailles se multiplient et tous les coups sont permis : coups de donuts, coups de cafards et, bien sûr, coups de crosse. C'est une guerre fratricide. Une guerre à mort.

  • Je ne suis pas normale. Nina est ma cousine et ma meilleure amie, mon idole et mon contraire. Dans la famille, tout le monde nous appelle les inséparables. Mais moi, ce n'est pas comme une cousine que je
    l'aime. Ni comme une amie. J'ai envie de la voir nue, de caresser sa peau à la folie, de me frotter contre elle, de me cacher avec elle. Ça m'a pris le jour du déménagement quand je l'ai serrée dans mes bras, avant de la quitter jusqu'aux prochaines
    vacances. Je n'ai pas le droit. Je sais que je commets le péché de chair, comme disent les religieuses du collège. Alors j'entre à l'église, et je jure que je ne la toucherai plus. Et puis je recommence. Je suis lourde, mal, idiote, suppliante, amoureuse. Et pas elle.

  • Natalia Noussinova veut bien essayer de devenir exemplaire. Ne plus dévorer les livres les uns à la suite des autres, debout sur le trottoir ou sous ses draps la nuit.
    Être une gentille fille et obéir à sa grand-mère lorsqu'elle lui conseille de donner des coups de pelle aux garçons pour se défendre. Peut-être même accepter que ses parents ne transforment pas leur appartement en ménagerie avec des bébés tigres et des grenouilles.
    Seulement il y a une chose qu'elle ne peut pas admettre.
    C'est leur « n'insiste pas » alors qu'elle leur parle d'une chose si simple et si normale, le droit fondamental de tout enfant: avoir un chien.
    Mais un beau jour, un fox-terrier perdu et blessé fait son entrée chez les Noussinov. Djerik est sale, il refuse de manger, il est déprimé. Il pourrait même mourir de chagrin. Parce que ce chien est un prince frappé par un mauvais sort. Un prince qui doit retrouver l'estime de lui-même après une bonne épilation et un dressage en règle.
    Là, les aventures, les bonnes et les mauvaises, vont commencer...

  • Petite est toute nouvelle, mais elle est très douée. Quand elle effleure de ses doigts translucides le bouton d'un pull, elle capte l'histoire de ce bouton : un pique-nique sur une colline, une nuit d'hiver au coin du feu, et même la fois où on lui a renversé dessus un peu de thé...Bientôt, Petite sera capable de combiner ces fragments d'histoires avec d'autres souvenirs collectés à partir d'une photo, d'une assiette ou d'un tapis afin d'en faire des rêves très doux pour les humains. Chaque nuit, elle s'entraîne à devenir passeuse de rêves dans la maison où vivent une vieille femme et son chien.. Mais la formation s'accélère brutalement lorsque la vieille femme se voit confier par les services sociaux un jeune garçon. Il s'appelle John et il est très en colère. Une colère si profonde que les Saboteurs, maîtres des cauchemars, risquent de le repérer. Petite sera-t-elle suffisamment forte pour leur résister ?

  • Leela a été fiancée à deux ans, mariée à neuf. À treize ans elle s'apprête à s'installer dans sa belle-famille quand son mari, mordu par un serpent venimeux, meurt de ses blessures. Dans l'Inde des années 1920, il y a pire que d'être un intouchable. C'est être une veuve. Leela va devenir une morte vivante. Rester cloîtrée pendant un an. Ôter tous ses bijoux, se raser la tête et ne plus porter qu'un sari spécial couleur de boue. Elle ne devra jamais se remarier. Partout où elle passera, elle portera malheur. Elle est au désespoir. Heureusement, Leela peut compter sur quelques alliés : Kanubhai, son frère aîné, qui a promis de revenir l'aider ; Saviben, sa directrice d'école, qui est décidée à lui donner des cours à domicile. Ainsi que Gandhiji, un drôle de bonhomme qui prend fait et cause pour les paysans, les tisserands et tous les opprimés. D'ailleurs, celui-ci commence à bousculer les traditions et les consciences dans tout le pays...

  • Ils sont frère et soeurs.
    Depuis quelques heures, ils sont orphelins. ils ont juré qu'on ne les séparerait pas. il y a siméon morlevent, 14 ans. maigrichon. yeux marron. signe particulier : surdoué, prépare actuellement son bac. morgane morlevent, 8 ans. yeux marron. oreilles très décollées. première de sa classe, très proche de son frère. signe particulier : les adultes oublient tout le temps qu'elle existe. venise morlevent, 5 ans.
    Yeux bleus, cheveux blonds, ravissante. la petite fille que tout le monde rêve d'avoir. signe particulier : fait vivre des histoires d'amour torrides à ses barbie. ils n'ont aucune envie de confier leur sort à la première assistante sociale venue. leur objectif est de quitter le foyer où on les a placés et de se trouver une famille. a cette heure, deux personnes pourraient vouloir les adopter. pour de bonnes raisons.
    Mais aussi pour de mauvaises. l'une n'est pas très sympathique, l'autre est irresponsable, et... ah, oui ! ces deux personnes se détestent.

  • Trent ne fait que son métier, mais il le fait bien.
    Il le fait mieux que personne. son métier consiste à interroger des suspects. avec patience, intelligence, tact et malice, avec art. jusqu'à ce qu'ils avouent leur crime. face à lui, ils finissent toujours par avouer. trent a quelque chose d'irrésistible. " sa touche magique ", disent les journaux. " tu es ce que tu fais ", disait sa femme, lottie, avant de le quitter. ce jour-là, le crime est particulièrement horrible et la récompense promise à trent particulièrement désirable.
    Quitter enfin son bled pourri du vermont. faire carrière. le petit-fils du sénateur gibbons était en ce 2 avec alice, la victime, sept ans. " la ville a besoin d'une arrestation, les familles sont bouleversées. écrivez vous-même l'addition. je tiens toujours mes promesses ", dit le sénateur. la police a mis la main sur jason, douze ans, qui a passé l'après-midi à faire un puzzle avec alice. c'est un garçon original, maladroit, timide, violent à ses heures.
    Très observateur. épris de justice. un marginal, donc. le seul problème, c'est qu'il nie. trent se met au travail.

  • En plein coeur de l'hiver norvégien, Andréas se rend dans la maison de famille pour se suicider. La grande demeure qui porte le doux nom d'Eden a connu, chaque été, les retrouvailles des grands-parents, des oncles, des tantes, d'Andréas et de son cousin Mats. Au fil du temps, les angoisses, les haines et les frustrations se sont aussi transmises de génération en génération. Cette fois, le jeune garçon y est seul... du moins le croit-il.Car des ombres passent dans la nuit : Ingella, la fille du jardinier, et Mats, son cousin, qui le hait et a décidé de le tuer. Les desseins de chacun s'accompliront-ils ?

  • Grenade, années 1960. La guerre civile espagnole est finie depuis longtemps, mais ses conséquences s'éternisent. Trop de gens ont tué, trop de familles se sont déchirées, trop de libertés sont mortes pour que la vie soit heureuse, même dans les rues tranquilles d'une des plus belles villes du monde. Africa a dix ans, elle est la fille d'un militaire catholique et franquiste, et depuis qu'elle a rencontré un vieux cireur de chaussures, au ban de la société à cause de ses idées, sa vie a changé. Elle vient lui tenir compagnie, elle lui raconte les péripéties de sa famille nombreuse, elle lui expose ses idées, généreuses et folles, pour inventer la paix. Elle l'appelle Leïko, un mot qu'elle s'imagine vouloir dire grand-père en basque, une langue interdite par le dictateur Franco. Africa est irrésistible. Alors, d'abord méfiant et bougon, Leïko ne résiste pas. Il est séduit. Se peut-il qu'une toute petite fille, à elle seule, à force d'amour et de rire, redonne espoir à un vieil homme, à tout un peuple ?

  • Avoir un père flic et poète.
    Cohabiter avec un petit frère atteint d'énurésie aiguë qui doit laper du jus de banane pour s'en sortir.
    Aimer à perdre la raison, aimer à ne savoir que dire la fille la plus géniale que l'australie ait portée, vicki streeton, et la voir partir dans le soleil couchant de la fin du monde avec une bande de rockers motards dégénérés. supporter le déménagement de egg, son meilleur pote, le spécialiste du langage loufoque et du teint blême.
    Braver tout à coup un requin alors qu'on vient de passer une heure à nager au milieu de six dauphins mabouls et couineurs. lockie leonard a déjà fait tout ça. mais il y a quelque chose qu'il n'a encore jamais vécu. une chose profonde, mystérieuse et plus blessante qu'un aileron vous déchirant le coeur, ou qu'une fille sublime sortant de votre existence sans se retourner. ce sont les larmes de sa mère. des larmes de désespoir intense, de chagrin inconsolable, de folie qui menace.
    La dépression de sa mère. alors, il va lui falloir beaucoup de courage, beaucoup d'humour, et le coup de main de quelques anges pour tenir.

  • Lou va entrer en seconde. Elle sait ce qu'elle laisse derrière elle. L'ennui des années collège. La chaleur orageuse de l'été. Les disputes entre ses parents. Mais que va-t-elle trouver devant ? Il y a la vie rêvée, les cours de hip-hop, et toutes les photos qu'elle fait dans la cité. Il y a la vie qui s'organise avec tous les voisins de l'immeuble. Et puis surtout il y a Lili, la grande soeur de Lou. Lili l'insaisissable. Lili qui se met tout à coup à faire le ramadan et à porter le foulard. Lili qui va loin, très loin, trop loin. Jusqu'où ?

empty