Bandes dessinées / Comics / Mangas

  • Cette bande dessinée est composée de sept récits mettant en scène le combat de femmes méconnues, d'origines et d'époques diverses, qui ont bravé les normes sociales de leur temps pour choisir leur destin :
    Katia, volcanologue infatigable ; Jesselyn, avocate très engagée ; Hedy, actrice et inventrice pleine d'imagination ; Frances, miniaturiste du crime, Peggy, amoureuse de l'art moderne... Activiste de bonne famille, astronaute ou artiste, les Culottées ont fait voler en éclat les préjugés.

  • Sukkwan island

    Ugo Bienvenu

    Jim, quarantenaire meurtri par ses échecs personnels, achète une cabane sur un îlot perdu d'Alaska. Il convainc son fils Roy, treize ans, de venir y vivre un an avec lui, loin de la civilisation.
    Jim veut renouer avec ce fils qu'il n'a jamais appris à connaître. Entourés par une nature somptueuse et tentaculaire, Roy et Jim vont rapidement être rattrapés par les démons de ce dernier. La dureté des conditions de vie, l'incapacité de Jim à tenir son rôle de père et la lucidité de Roy vont transformer ce séjour en un huis-clos asphyxiant, une spirale infernale qui mène inéluctablement le père et le fils vers l'horreur et la folie.
    L'adaptation graphique remarquable du Prix Médicis étranger 2010 par l'un des illustrateurs les plus prometteurs de sa génération.

  • Cette bande dessinée est composée de quinze récits mettant en scène le combat de femmes méconnues, d'origines et d'époques diverses, qui ont bravé les normes sociales de leur temps pour choisir leur destin :
    Margaret, devenue actrice hollywoodienne malgré sa laideur ; Agnodice, une gynécologue de l'Antiquité grecque qui se fit passer pour un homme afin d'exercer sa profession ; Lozen, une guerrière et chamane apache...
    Gardienne de phare ou créatrice de trolls, prix Nobel ou impératrice, les Culottées ont fait voler en éclats les préjugés.

  • Cette bande dessinée est composée de quinze récits mettant en scène le combat de femmes méconnues, d'origines et d'époques diverses, qui ont bravé les normes sociales de leur temps pour choisir leur destin :
    Margaret, devenue actrice hollywoodienne malgré sa laideur ; Agnodice, une gynécologue de l'Antiquité grecque qui se fit passer pour un homme afin d'exercer sa profession ; Lozen, une guerrière et chamane apache...
    Gardienne de phare ou créatrice de trolls, prix Nobel ou impératrice, les Culottées ont fait voler en éclats les préjugés.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Coffret 4 volumes vendus ensemble

  • Aya de Yopougon t.5 Nouv.

    Il y a autant d'embrouilles autour d'Aya que de moustiques à Abidjan. Moussa reste introuvable tandis que Félicité, soupçonnée d'être riche, est séquestré au village par son père. Pendant ce temps à Paris, Innocent, l'aventureux coiffeur, découvre que l'homosexualité n'est peut-être pas aussi bien acceptée en France qu'il l'espérait.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Aya de Yopougon t.6 Nouv.

    À Yopougon, comme à Paris, les histoires se dénouent, les vérités éclatent et chacun va devoir faire face à son destin. À commencer par Aya, qui a toujours un compte à régler avec son prof de biologie, le harceleur. Mais toutes les vérités sont-elles bonnes à dire et les histoires toutes réglées ?

    En stock

    Ajouter au panier
  • Ça sent les vacances à Yopougon, quartier populaire d'Abidjan! La nuit venue, les gazelles vont danser au Secouez-vous, au Ça va chauffer, avant d'embrasser leurs conquêtes à l'hôtel aux mille étoiles. Seule la sage Aya reste chez elle pour étudier.

    À quoi rêvent les jeunes filles de Côte d'Ivoire? Marguerite Abouet se souvient de son enfance et nous raconte une Afrique bien vivante, tendre et décalée.

  • Adjoua vient d'accoucher. Mais son fils ne ressemble pas du tout à son mari Moussa.

    Retrouvez Aya, Bintou, Adjoua et leurs familles dans ce deuxième volume des aventures d'Aya de Yopougon.

  • Le petit prince

    Joann Sfar

    Joann Sfar met son art au service du livre de son enfance.
    A la fois fidèle au récit d'Antoine de Saint-Exupéry et libre de son mouvement, l'auteur du Chat du Rabbin donne un corps à l'aviateur, un sourire au petit prince. Il nous offre une oeuvre inclassable, encensée par la critique et les lecteurs, restituant avec grâce et générosité l'esprit du texte original.

  • Comment Ignace expliquera-t-il à sa femme sa deuxième famille? Qui est cette mystérieuse inconnue qu'Albert voit toutes les nuits à l'hôtel aux mille étoiles? Adjoua pourra-t-elle s'en sortir en vendant des claclos? Mais surtout : qui sera élue Miss Yopougon?

    Les réponses à ces questions et à bien d'autres encore dans le troisième volume des aventures d'Aya de Yopougon.

  • Aya ne sait comment échapper au chantage de son professeur qui veut coucher avec elle. Inno, lui, «coiffeur pour dames stylées», débarque à Paris. Quand son cousin refuse de l'accueillir, il s'installe dans un foyer malien et y lance la coupe Grace Jones. Mais son succès a des conséquences inattendues...

  • Quête, enlèvement, bataille et vengeance: un récit d'aventure aux accents légendaires, un western provençal le long de la Durance. Antonio, dit «Bouche d'or», est un homme du fleuve. Mais lorsque Matelot, le vieux bûcheron, vient lui demander de l'aide pour retrouver son fils disparu, il n'hésite pas à emprunter avec lui un chemin plus périlleux qu'il n'y paraît. Les deux hommes se dirigent vers le Haut Pays, territoire du terrible Maudru, chef des bouviers qui règne en maître sur les hommes et les bêtes...

    En stock

    Ajouter au panier
  • Cadavre exquis

    Pénélope Bagieu

    Quelle vie ! Potiche d'accueil dans les foires et salons, Zoé endure le soir un mec chômeur qui dort en chaussettes.
    Jusqu'à ce qu'elle croise la route de Thomas, écrivain à succès en manque d'inspiration. Par l'auteur de Ma vie est tout à fait fascinante et de Joséphine, une histoire d'amour et d'ambition... à l'héroïne inoubliable.

  • Gros degueulasse

    Jean-Marc Reiser

    Inspiré par un personnage réel qui vivait à côté de la rédaction d'"Hara Kiri", Môssieur Gros Dégueulasse se promène dans un slip trop grand à la coloration jaune naturelle et à l'odeur enivrante. Ainsi vêtu, il déambule en ville, proférant de vivifiantes insanités à tous les passants. Quelque part, Gros Dégueulasse se sacrifie pour nous : s'il picole et ne se lave jamais, c'est pour nous faire prendre du recul par rapport à nos préjugés et nos habitudes ! Il n'y a bien que les aveugles, les enfants et les chiens pour ne pas le rejeter !Au-delà de l'humour piquant et de la provocation, Reiser mène dans les histoires mettant en scène cet attachant personnage une réflexion sur la solitude et sur l'hypocrisie de la société contemporaine. Gros dégueulasse, c'est le Jésus Christ des temps modernes. C'est donc une mission sacrée de lire et de faire lire cet album tel un évangile, et de transmettre la parole de Saint Reiser.

  • Fais peter les basses, Bruno !

    Baru

    Un gamin africain se cache dans la soute d'un avion pour Paris. Il veut devenir footballeur, le voici travailleur clandestin. jusqu'à ce qu'il croise d'anciens gangsters prêts à sortir de leur retraite.

    En rendant hommage au cinéma français des années 1960, Baru, Grand Prix de la ville d'Angoulême, nous offre un récit réjouissant sur la France d'aujourd'hui.

  • La famille oboulot en vacances

    Reiser

    Comme l'a expliqué l'un de nos ministres : les Français sont civils, bien intentionnés et pleins de prévenance ! Surtout en vacances ! Il n'y a bien que Reiser pour dépeindre la famille française comme beauf, mal élevée et imbuvable ! Sans rire, on ferait bien d'envoyer les albums de Reiser aux membres du gouvernement : ils prendraient une bonne leçon de lucidité et de bienveillance ! Sorte d'équivalent graphique d'un Coluche (avec qui il a d'ailleurs créé les Sales Blagues), il apportait le recul intelligent de son trait qui fait mouche ! Voici la dernière des rééditions des indémodables et inclassables oeuvres du grand Reiser.

  • Jeanine

    Reiser

    Réédition du grand classique de Reiser. Portrait d'une femme libérée toujours aussi savoureux, provocateur. Et lucide.

    Dans un monde étriqué où la Femme est censée rester à sa place (c'est à dire derrière sa gazinière), Jeanine a décidé de résister. Donc Jeanine va de mec en mec, n'élève qu'à demi ses nombreux enfants et laisse s'accumuler la vaisselle sale. Mais ce n'est pas tout. Car Jeanine est menteuse, paresseuse, vulgaire jusqu'à pousser l'insulte au rang de discipline artistique, buveuse, joueuse, bref : tous les défauts ! Enfin, c'est ce que pensent les mecs, terrifiés face à cette femme ultra-libérée. Mais aussi les vieilles rombières, jalouses de sa liberté de ton et d'actes. Car elle a tout compris, Jeanine. Et Jean-Marc Reiser, aussi, qui sous ses dehors volontiers provocateurs compose ici une ode à la féminité triomphante, doublée d'une charge magnifique contre la veulerie masculine. Une oeuvre qui comme son héroïne n'a pas pris une ride !

  • Fable de Venise

    Hugo Pratt

    Le lion grec perd sa peau de serpent septentrional entre les brumes de Venise. Telle est l'énigme léguée par le Baron Corvo à son ami Corto Maltese, parti à la recherche de la Clavicule de Salomon. Mais la quête de cette émeraude légendaire n'est pas sans danger, tout comme les secrets que cache la Sérénissime.
    Un classique de la bande dessinée, hommage inoubliable au rêve et à l'aventure.

  • « Ces chroniques ont paru chaque samedi entre 2002 et 2005 dans The Gardian Review, supplément littéraire du célèbre quotidien britannique. Ma seule consigne était que tout devait tourner autour de la vie des lettres. Je travaillais en flux tendu - recherche d'une idée le lundi, fol espoir de l'avoir trouvée le mardi, et le mercredi, jour de remise, frénésie de travail matinal, en robe de chambre parmi les miettes de toast. Puis à 11h50, course jusqu'aux bureaux du journal, au bout de la rue (mais pas en robe de chambre) pour livrer ma planche. Le reste du mercredi était en général consacré à un lunch bien mérité.»

  • Un homme est mort

    ,

    Brest, 1950. Sur les chantiers de la reconstruction, les ouvriers sont en grève. Face à l'intransigeance patronale, les manifestations s'intensifient, jusqu'à ce que le 17 avril, la police tire sur la foule, tuant un homme.
    René Vautier, cinéaste, filme alors la colère de ses camarades, leur soif de justice et leur solidarité.

    Étienne Davodeau et Kris s'attachent à la parole des témoins pour une oeuvre de lutte et d'espoir.

empty