Sciences & Techniques

  • Peut-on admettre qu'un milliard d'hommes souffrent de la faim, tandis qu'une autre partie de l'humanité encore plus nombreuse est en surcharge pondérale ? Peut-on accepter que l'agriculture et les autres activités alimentaires soient des sources importantes de pollution et de gaz à effet de serre ? Pourquoi l'industrialisation de l'alimentation aboutit-elle à une offre si déséquilibrée sur le plan nutritionnel, entretenant ainsi un ensemble de maladies métaboliques ? Comment les consommateurs peuvent-ils adopter un comportement alimentaire sûr lorsqu'ils sont soumis à tant d'informations contradictoires ? Le moment est venu de nous engager vers une alimentation plus durable. Ce livre trace les voies possibles d'un changement salutaire de nos modes alimentaires. L'auteur nous propose une véritable charte pour une alimentation durable et nous invite à la mettre en oeuvre par nos choix personnels.

  • " Nous ne prétendons nullement dans ce livre renverser le cours des choses.
    Nous espérons seulement, en proposant quelques expériences de sorcellerie banales, montrer comment un certain nombre de sorciers modernes abusent le pauvre monde ! En apprenant à berner les autres, vous serez mieux préparés à déceler les boniments des marchands d'illusions qui cherchent à vous persuader de leurs connaissances hors du commun, que ce soit dans les domaines touchant à la santé, à la vie sentimentale ou à la politique.
    Nous ne voulons en aucun cas imposer une pensée unique, nous militons au contraire pour le doute, le scepticisme, la curiosité et la science. Restez savants, devenez sorciers ! ".

  • Alors que l'ampleur de la crise écologique impose une nouvelle ambition pour l'humanité, nos démocraties n'avancent qu'à petits pas. Or les dégradations en cours de la biosphère menacent nos conditions de vie et exigent un changement de cap rapide. Face à la nécessité d'anticiper et de réagir vigoureusement, certains s'interrogent sur l'efficacité de la démocratie, suggérant qu'un gouvernement autoritaire permettrait de relever plus aisément le défi. Notre ambition est au contraire de parier sur la démocratie, de l'approfondir et de la renouveler. Pour ce faire, il s'agit d'avancer des propositions concrètes permettant d'engager tous ensemble l'indispensable transition écologique. Ce livre refuse, ainsi, de choisir entre démocratie et environnement et ne propose rien de moins qu'une architecture institutionnelle nouvelle : une république écologique. Cet ouvrage est le fruit d'une réflexion collective et transdisciplinaire conduite au sein de la Fondation pour la nature et l'homme (FNH).

  • À quoi sert la négociation climatique ? Comment se positionner face au climato-scepticisme ? Ce livre fournit au lecteur les clés pour comprendre les enjeux de la coopération internationale face aux dérèglements du climat.

    Dans une économie mondialisée, les décisions se prennent en fonction des prix qui s'expriment sur les marchés. Or ces derniers accordent une valeur quasi nulle aux dommages climatiques résultant des rejets de CO2. L'usage de l'atmosphère est gratuit. Les conséquences en sont redoutables.

    Critiques à l'égard des transitions énergétiques, Christian de Perthuis et Raphaël Trotignon appellent à un véritable changement qui passe par la tarification internationale du carbone. Pointant les difficultés pour y parvenir, notamment les blocages entre les pays occidentaux et les pays émergents, ils montrent qu'on ne résoudra pas la question du climat si on ne l'inscrit pas au coeur des choix économiques et sociaux qui conditionnent l'avenir de nos sociétés. C'est tout l'enjeu de la prochaine conférence de Paris sur le climat.

    Christian de Perthuis est professeur d'économie à l'université Paris-Dauphine, où il a fondé la chaire d'économie du climat. Son ouvrage Le Capital vert (Odile Jacob, 2013) paraît prochainement aux États-Unis (Columbia University Press, 2015).

    Raphaël Trotignon est responsable de l'équipe de recherche « Prix et Marchés du carbone » à la chaire d'économie du climat. Spécialiste de la tarification du carbone, il a publié plusieurs ouvrages de vulgarisation sur l'énergie et le climat.

  • Le nombre d opérations de chirurgie plastique et d actes de médecine esthétique ne cesse d augmenter. Quelle en est la signification et quels en sont les enjeux ?Pour y répondre, Henry Delmar, médecin, et Jean-François Mattéi, philosophe, nous font voyager à travers les méandres de la personnalité. Ils nous conduisent à la mission véritable de la chirurgie esthétique : la reconstruction identitaire d une personne à partir de l image optimale de soi, un concept développé par les deux auteurs et nommé l imago.La conquête de cette imago est le but ultime de la démarche esthétique. Elle révèle la signification éthique d un acte qui redonne au sujet une estime de soi perdue en raison de la dysharmonie de son visage ou de sa silhouette.Découvrons les six principes de la méthode DESIRS qui permet au patient et au médecin de réconcilier l être et son apparence.

  • Contributions de Hervé Arribart, Patrick Couvreur, Christian Joachim, Frank Jülicher, Annick Loiseau, Henry Van Damme, Claude Weisbuch.
    Le développement des nanotechnologies a pris, au cours des dix dernières années, un essor considérable. Mais qu'entend-on par nanotechnologies ? Quels en sont les domaines d'application ? Comment élabore-t-on des nanomatériauxoe Et quels sont les enjeux, aussi bien thérapeutiques qu'industriels et économiques ?
    Ce volume inédit de l'UTLS permet de comprendre pourquoi et comment cette technologie de pointe a changé radicalement notre rapport à la matière.
    Dans la même collection:
    Qu'est-ce que la vie ?, Qu'est-ce que l'humain ?, Qu'est-ce que la société ?, Qu'est-ce que l'Univers ?, Qu'est-ce que les technologies ?, Qu'est-ce que la culture ?
    Qu'est-ce que la vie psychique ?, Le Renouvellement de l'observation dans les sciences, La Chine aujourd'hui, Égalité et inégalités, Qu'est-ce que la diversité de la vie ?, Qu'est-ce que la globalisation ? Paris.

  • " Nous vivons une époque chamboulée par les avancées de la technologie.
    Nos moyens modernes de communication peuvent noyer la magie, le mystère et finalement l'intérêt pour la science. Une véritable crise des vocations atteint les filières scientifiques. Robert Germinet ne se contente pas de cette situation. Comme moi, il se passionne pour les nouvelles pédagogies qui commencent à ébranler les vieux schémas de transmission des connaissances et de reproduction des élites sociales.
    Plutôt que d'empiler des savoirs, elles fécondent la créativité personnelle, l'aptitude à découvrir, et surtout à critiquer. Ces nouvelles pédagogies peuvent apporter davantage de démocratie. Parce qu'elles diffusent mieux les chances de réussite, mais aussi parce qu'en développant l'esprit critique, elles donnent au citoyen des armes contre les marchands d'illusions. Ce livre donnera des raisons d'espérer à tous ceux qui veulent croire en une prochaine et fructueuse réconciliation entre la science et le citoyen.
    ".

empty