Sciences appliquées et industrie

  • Stephen hawking, à lui seul, a profondément transformé notre manière de considérer l'univers.
    Reconnu dans le monde entier comme l'un des plus brillants physiciens théoriciens depuis einstein, il a rendu accessibles au plus grand nombre les idées modernes sur la nature et l'évolution du cosmos.
    Mêlant récit autobiographique et réflexions sur ses recherches, il présente ici le dernier état de sa pensée sur le temps, la structure de la matière, l'avenir de l'univers.

  • Ce livre est le dernier ouvrage de Christian de Duve.
    Dans ce livre, Christian de Duve retrace son itinéraire intellectuel si original. Il y évoque sa contribution à la naissance de la biologie moderne. Il développe son questionnement sur le sens de l'évolution et sa préoccupation quant au devenir de l'humanité.
    Un livre testament achevé par Christian de Duve quelques jours avant sa mort volontaire et où il se confie à Jean Vandenhaute, mort lui aussi dans les mêmes circonstances.
    Le dernier message d'un très grand savant et d'un profond humaniste.

  • Les progrès les plus récents en neurosciences permettent aujourd'hui de mieux comprendre le fonctionnement de cette formidable machine à décider qu'est le cerveau humain.
    Comment celui-ci procède-t-il pour prendre une décision ?
    Que sait-on des structures cérébrales impliquées ? Quel est leur fonctionnement ?
    Nous prenons des décisions tous les jours. Certaines sont prises rapidement sans que nous en ayons vraiment conscience.
    D'autres décisions sont le fait d'un long travail, pleinement conscient et contrôlé. Mais notre cerveau fait-il toujours le meilleur choix ? Peut-il se tromper ?
    Des conseils concrets pour éviter les pièges dans lesquels tombent fréquemment les décideurs et pour se donner les moyens d'optimiser les prises de décision.

  • Une course contre la montre raconte l'urgence et l'excitation d'être à la fois sur le front pour combattre les maladies infectieuses actuelles, tout en préparant la lutte contre les épidémies à venir.

    Ce livre haletant relate les péripéties d'une vie de chercheur dédiée à deux virus pas comme les autres : Ebola, dont Peter Piot est le codécouvreur, et le VIH, virus du sida.

    Passant de la réalité du terrain en Afrique - bonnes soeurs belges propageant l'épidémie d'Ebola avec des aiguilles non stérilisées - aux couloirs feutrés de l'ONU et aux réunions interminables pour lever des fonds et sensibiliser les hommes politiques à la lutte contre le sida au niveau mondial, Peter Piot quitte son laboratoire pour discuter avec George Bush, Nelson Mandela, Fidel Castro ou Mobutu Sese Seko, se heurtant à des murs idéologiques dont l'entêtement et la détermination finissent parfois par avoir raison.

    Un document exceptionnel qui se lit comme un roman d'aventures.

    « De la découverte du virus Ebola à la lutte contre le VIH, Peter Piot a été à l'avant-garde de la lutte mondiale contre les maladies infectieuses. Il nous rappelle ici l'importance de notre responsabilité partagée dans les grands défis humanitaires. » Kofi Annan.

  • Spéculations ou rêves de physiciens, les trous noirs ? Il n'en est rien, ils existent bel et bien.

    Ils sont invisibles ; et pourtant, ils se montrent partout. On ne cesse de parler de ceux qu'on a découverts çà et là ; il paraît même qu'il y en aurait un au centre de notre galaxie. On a aussi essayé de nous faire peur en évoquant les tout petits qui, créés dans les accélérateurs de particules, viendraient nous engouffrer !

  • " Nous vivons une époque chamboulée par les avancées de la technologie.
    Nos moyens modernes de communication peuvent noyer la magie, le mystère et finalement l'intérêt pour la science. Une véritable crise des vocations atteint les filières scientifiques. Robert Germinet ne se contente pas de cette situation. Comme moi, il se passionne pour les nouvelles pédagogies qui commencent à ébranler les vieux schémas de transmission des connaissances et de reproduction des élites sociales.
    Plutôt que d'empiler des savoirs, elles fécondent la créativité personnelle, l'aptitude à découvrir, et surtout à critiquer. Ces nouvelles pédagogies peuvent apporter davantage de démocratie. Parce qu'elles diffusent mieux les chances de réussite, mais aussi parce qu'en développant l'esprit critique, elles donnent au citoyen des armes contre les marchands d'illusions. Ce livre donnera des raisons d'espérer à tous ceux qui veulent croire en une prochaine et fructueuse réconciliation entre la science et le citoyen.
    ".

  • - On réfléchit beaucoup à la nature de la connaissance, mais l'ignorance compte tout autant. Elle est même le moteur de la science.
    - Nous avons, pour la plupart, l'impression fausse que la science est une méthode sûre, rigoureuse et progressive pour faire des découvertes. En réalité, selon Stuart Firestein, elle consiste bien souvent à chercher un chat noir dans une pièce noire où il se peut même qu'il n'y ait pas de chat du tout ! La science procède bien plus que l'on croit par essais et erreurs, par tâtonnements. Et c'est le fait de buter sur des questions épineuses et des données inexplicables qui motive les chercheurs à pousser plus loin leur travail.
    - Stuart Firestein montre ici comment les scientifiques se servent de l'ignorance pour programmer leur travail, pour identifier ce qu'ils doivent atteindre, les étapes qu'ils doivent suivre et où concentrer leurs efforts. Il présente tous les modes d'utilisation consciente ou non de l'ignorance par les scientifiques, comme de chercher des liens avec d'autres recherches, de revenir sur des questions apparemment résolues, de partir de questions mineures pour en traiter de plus générales, etc.
    - À travers quatre exemples empruntés à la psychologie cognitive, à la physique théorique, à l'astronomie et aux neurosciences, il illustre ce qu'est la pratique quasi quotidienne de l'ignorance, dans les laboratoires et l'esprit des scientifiques.

  • Comment ouvrir de nouvelles perspectives à tous ceux qui, aujourd'hui, cherchent, créent, se forment, innovent, investissent, bref construisent la France de demain ? Gouvernants et citoyens en sont bien conscients : formation, recherche et innovation sont de précieuses sources de développement économique et social. Des réformes majeures sont conduites depuis une dizaine d'années pour moderniser et dynamiser le système français d'enseignement supérieur, de recherche et d'innovation. Est-on sur la bonne voie, et sur le bon rythme ? Plus que jamais, entre l'ambition que le pays doit se donner et les contraintes avec lesquelles il doit composer, la nécessité de visions stratégiques s'impose. Stratégie nationale, stratégies territoriales d'innovation, stratégies d'opérateurs (universités notamment) : la première partie de l'ouvrage montre comment les acteurs apprennent à déployer leurs atouts propres dans un contexte donné. La seconde partie traite des conditions dans lesquelles des échanges peuvent se développer, là où le dialogue est souvent difficile : entre recherche publique et entreprises, et entre « science » et « société ». Neuvième opus d'une série annuelle (qui couvre exceptionnellement les deux années 2014 et 2015), cet ouvrage s'adresse à ceux qui souhaitent se repérer dans le paysage mouvant de la recherche et de l'innovation. Il est le fruit des travaux menés au sein de FutuRIS, qui rassemble acteurs et experts de la recherche et de l'innovation.

empty