Vie pratique & Loisirs

  • Wild idea

    Dan O'Brien

    Voici l'histoire de la Wild Idea Buffalo Company, l'entreprise familiale de Dan O'Brien consacrée à l'élevage et la production du bison dans le respect de l'éthique indienne. Le récit d'une lutte héroïque et folle pour la restauration d'un patrimoine écologique inestimable, par l'un des plus grands auteurs de nature writing.

  • La parenté

    Laurent Barry

    On ne parlait que d'elle dans les années de la vague structuraliste. Puis elle a été emportée avec l'eau du bain, au point qu'apparemment il n'y a plus rien à en dire. Or, la parenté est au centre des bouleversements des sociétés occidentales - dans les pratiques (« démariage », familles « recomposées », familles monoparentales...) comme dans les normes (PACS, revendication de l'accès au mariage et à l'adoption pour les couples homosexuels...).
    Laurent Barry propose, à partir d'un état des lieux des « notions » (filiation, alliance et nomenclature) et des « systèmes » (« élémentaires », « endogames », « complexes », etc.), une théorie des groupes de parenté et d'alliance. Ceux-ci ne sont pas de simples procédés visant à remplir des « fonctions » utiles aux agents (l'établissement de réseaux d'échange, via la circulation des femmes, selon Lévi-Strauss, ou selon les intérêts politiques et économiques d'après les analystes des systèmes « endogames » ou « complexes »), mais l'aboutissement d'un processus classificatoire permettant à l'Homme de procéder à la nécessaire démarcation entre le « Nous » et les « Autres ».
    Il apparaît alors que certaines des questions qui se posent à nos sociétés « postmodernes » ne sont pas d'une radicale nouveauté, mais correspondent, plus simplement, à des formes que l'humanité a déjà essayées au cours de sa longue et turbulente histoire.

  • La communaut internationale, qui se retrouve en novembre 2015 Paris, avait promis en 2009, au sommet de Copenhague, de maintenir le rchauffement sous le seuil d'une augmentation de 2 C par rapport la temprature moyenne de la priode prindustrielle. Cet engagement ne sera pas respect. Il est dsormais trop tard : les tats-Unis devraient faire baisser leurs missions de 15 % par an, la Chine de 10 %, l'Europe de 6 %. Vu les inerties combines du systme conomique mondial et de la machine climatique, il est devenu illusoire de conserver un climat stabilis sous cette limite. Le temps que nous avions pour agir, nous l'avons perdu en tergiversations, en vaines discussions. Comment et pourquoi la science climatique a-t-elle t si longtemps ignore, relativise, mise en doute ? Dans les coulisses de cette bataille, o Stphane Foucart, journaliste scientifique au journal Le Monde, nous fait pntrer, le lecteur trouve ple-mle l'ignorance, le mensonge et la manipulation. Le constat est glaant : c'est la vrit de tout un domaine d'tude qui est menace de disparition. Au risque de dmobiliser l'opinion et d'encourager l'inaction des politiques et d'abandonner toute thique scientifique.

  • Je pars demain

    Eric Fottorino

    « Pourquoi s'aligner dans une compétition si rude, parmi des coureurs professionnels le plus souvent très jeunes et en pleine possession de leurs moyens, ambitieux, avides de victoires, des gars qui font carrière, moi qui ne suis qu'un dilettante animé par des songes ? A mesure que la course approche, j'essaie de répondre à cette question que l'on m'a posée cent fois, et à laquelle je n'ai jamais répondu que par bribes laconiques, avec des mots simples, toujours les mêmes : la passion, le défi, l'envie de réaliser un rêve de gosse. Quand on a agité sous mes yeux comme un hochet le Grand Prix du Midi Libre, je n'ai pu résister à l'appel venu de mes jeunes années ». Alors qu'il vient de dépasser les quarante ans, Eric Fottorino décide de courir le Grand Prix du Midi Libre. Commence une préparation exigeante et enivrante. Dans ce journal, il consigne ses joies et ses douleurs, les exploits et les coups durs.

  • A comme absinthe, aspartame ou alléluia.
    C comme camembert ou carpaccio.
    De grog à spéculos en passant par Sandwich (le célèbre comte 4e du nom), ce dictionnaire savoureux de la gastronomie à travers l'histoire, concocté par Henri Pigaillem, vous plonge à l'origine des aliments et des mots gourmands que nous avons tous à la bouche. Il retrace aussi la saga des grands restaurants, des génies de la gastronomie et des marques célèbres.

    Qui a inventé le croque-monsieur? Qu'a écrit Taillevent? D'où viennent les expressions «¿ôter le pain de la bouche¿», «¿en rang d'oignon¿», «¿pour des prunes¿»? Pourquoi Vatel s'est-il suicidé?.

    En dévorant cet ouvrage, vous pourrez répondre à toutes ces questions et mitonner un délicieux repas autour des recettes favorites de personnalités, comme Alexandre Dumas ou Colette.

empty