• Voici la grande enquête d'Élisa Brune sur la sexualité féminine. Dans ce livre en forme de reportage, on entendra des voix très variées?: des savants de tous poils, des thérapeutes, des éducateurs et une galerie de personnages qui racontent leur expérience personnelle (des sex-toys à la domination-soumission, en passant par le tantrisme, les gigolos, l'échangisme ou les amours plurielles). En quoi ces différentes approches contribuent-elles à l'épanouissement sexuel des femmes?? Ce livre qui multiplie les points de vue vous invite à découvrir qu'une révolution sexuelle est en marche.

    Pour celles et ceux qui le veulent, le plaisir sexuel est une composante majeure de l'équilibre personnel. Cet art est accessible à chacune et à chacun.

  • Le septième ciel est ouvert à tous, encore faut-il trouver le chemin qui y conduit. À cet égard, les femmes ont un accès moins immédiat que les hommes, bien qu'elles aient de plus vastes potentialités. Aujourd'hui, grâce aux recherches scientifiques et à une enquête inédite, on en sait enfin un peu plus sur l'orgasme féminin.
    Sur le point G. Sur l'orgasme multiple. Sur le cerveau en extase. Sur l'incroyable anatomie du clitoris. Comme l'univers, le plaisir féminin est en expansion.

  • « Ces chroniques vont vous renverser. Elles contiennent un rayonnement étonnant, unique, épatant. Certaines font jubiler. D'autres sont troublantes. Le recueil agit comme de la limonade en été, ou du champagne un soir d'amour et de pluie.

    Il y a de quoi réveiller les gens, qui sentent que le bonheur est une façon de voir, qui en picorent ici ou là des instants... Et que dire du «ton», de ce côté libre, détendu, farfelu, franc, quasi désinvolte ? C'est un cocktail détonant.

    Ces petits chapitres enivrent et nous rappellent sans cesse que certaines fenêtres peuvent être ouvertes... » Un livre plein d'appétit pour la vie, un livre antidépresseur, un livre rafraîchissant.

  • «C'est pas possible dans quelle merde je me suis fourrée. On me propose un truc, je dis d'accord, mais je veux pouvoir arrêter quand ça ne me plaît plus. Ah non, impossible. Quand t'es dans la tournante, tu continues à tourner, comme si t'étais devenue une bête ou même une chose qu'ils possèdent.» Marion, jeune Parisienne de quatorze ans, a disparu, et personne ne comprend pourquoi. Marion a un secret: elle participe à des tournantes depuis de longs mois. D'abord attirée par le goût du soufre, elle a vite décidé d'arrêter, choquée par la brutalité de ses agresseurs cagoulés. Mais on n'arrête pas si facilement les tournantes...
    Élisa Brune s'est emparée d'un grave sujet de société pour composer un roman poignant, évitant les clichés, qui donne la parole aux acteurs et aux témoins d'un drame indicible.

  • Labo sexo

    Elisa Brune

    « Vous voulez connaître l'essentiel ? Vous voulez tout savoir des dernières découvertes sur la sexualité féminine ? Entrez dans Labo sexo.

    Ce livre est à la fois le condensé d'un long travail d'enquête auprès des femmes elles-mêmes et des chercheurs en sexologie, et d'une récolte surprenante dans la littérature scientifique de ces quinze années de travail.

    On y découvre des pratiques étranges, des faits curieux, des énigmes résolues, des rouages insoupçonnés et surtout. on y ressource sa curiosité pour le pouvoir le plus intense et le plus gratifiant qui nous soit donné : celui de grimper au ciel. » É. B.

    Après Le Secret des femmes et La Révolution du plaisir féminin qui ont été de grands succès, voici Labo sexo, le tremplin des plaisirs, écrit dans un style vivant, alerte et plein d'humour.

    Et si les femmes vivaient leur sexualité en toute liberté ?

  • Chaque année, le petit village de Peyresq, dans les Alpes de Haute-Provence, voit débarquer la fine fleur des physiciens cosmologistes, venus des quatre coins de la planète faire le point sur leurs recherches.
    Pour infiltrer ces grands hommes qui tentent de percer un peu plus les mystères du cosmos et de la gravitation, un prétexte bien simple : un reportage télévisé. Journaliste, la narratrice débarque donc avec des acolytes et du matériel. Moteur ! « Alors messieurs, quelles sont donc les dernières nouvelles de l'Univers ? ».

    Rompant avec la tradition de l'exposé méthodique, ce récit présente plutôt la créativité et la discussion scientifiques dans toute leur fraîcheur. L'expansion accélérée, l'énergie du vide, l'inflation, la théorie des cordes, le principe anthropique sont discutés à hue et à dia. Car les physiciens sont loin de l'attitude posée qu'on leur imagine. Dans leurs « communications » officielles, ils restent majestueux et incompréhensibles, mais dans leurs efforts pour traduire leurs recherches, ils sont passionnés, passionnants. et intelligibles !

  • Au début, j'étais comme toutes les petites niaises qui attendent le Prince charmant pour allumer leur lanterne. Je me disais que les hommes auraient la science infuse. Mes notions d'anatomie génitale, d'un sexe comme de l'autre, se limitaient aux schémas du Petit Larousse. Après quelques patins rondement menés, quelle ne fut pas ma stupeur de rencontrer, dans les profondeurs du pantalon, un objet caoutchouteux et apparemment circulaire! Sans doute une sorte de mutant mal formé. Je me suis enfuie en courant. Un peu plus tard, ma première étreinte ne m'a procuré aucune volupté notable. Tout de même, c'était bizarre. Où était le feu d'artifice annoncéoe Quelques années et quelques partenaires plus loin, je m'étais résignée. Dans l'ascension vers le septième ciel, je me prendrais toujours le plafond dès le deuxième étage tandis que mes fringants amoureux paradaient dans les étoiles. Mais, un jour, avec un amant de quarante ans, la bombe a explosé. J'ai compris qu'il n'y avait rien de secret. Le mécanisme était là, tout simple et facile d'accès. Un enfant pouvait y arriver. Un enfant, mais pas moi. Grâce à l'éducation de maman, sous mon nombril, c'était la Belle au bois dormant. Désormais, je visais les hommes mûrs. Mais, même parmi eux, il y avait du déchet. Une majorité qui besognait sans efficacité. Pour en avoir le coeur net, j'ai lancé une enquête sauvage. Il me fallait des récits, des confidences, des estimations statistiques. Les résultats furent effarants. Deux hommes sur dix conçoivent un tant soit peu l'anatomie des femmes, six sont satisfaits quand ils arrivent à bon port, les deux derniers ratent même leur propre plaisir. Côté femmes, c'est pire. Deux sur dix s'éclatent avec leur partenaire, quatre ou cinq se débrouillent toutes seules, et les dernières cherchent encore ce que jouir veut dire. Si la mécanique des femmes est un sujet tellement méconnu, d'un côté comme de l'autre, la proportion de couples heureux ne doit pas dépasser celle des trèfles à quatre feuilles. Il serait temps que cela cesse. L'innocence, c'est bien joli, mais pas au lit.

  • Anthologie de témoignages de femmes dévoilant les multiples facettes de la sexualité et du désir féminins, avec des commentaires et des réflexions.

  • ?"Il y a ce que l'on vit et il y a ce que l'on ressent. Entre les deux : le cordon souple du mental. C'est lui qui colore notre existence. Il peut nous enchanter ou au contraire nous plomber, dans n'importe quelle circonstance. Mais comment agir sur ce que nous pensons ? Rien ne vaut un arrêt sur idée : pourquoi penser ceci plutôt que cela ? Et si on essayait autrement ? Entre peps et plainte, chacun choisit. Revoyons la manière de vivre notre vie et nous retrouverons la liberté d'agir." É. B. Le petit livre des 50 moments de psychologie inventive. Élisa Brune est romancière, essayiste et journaliste scientifique. Elle a notamment publié Bonnes Nouvelles des étoiles, coécrit avec Jean-Pierre Luminet, Le Secret des femmes, avec Yves Ferroul, et La Révolution du plaisir féminin, qui ont été de grands succès de librairie.

  • "J'ai rencontré Cioran à dix-huit ans.
    Son appétit de néant m'a bouleversée. Il m'a tenu la jambe pendant dix ans, puis s'est défilé sans prévenir. Cet homme qui était tout absence, ce gisant debout, pouvait donc disparaître ? Son creux a donné voix à la stupeur qui gémissait dans mes tréfonds. La mort, très amusée, est venue faire des ronds de jambe autour de moi. Elle a testé mes résistances et excité la part furieuse de mon vocabulaire.
    Il en résulte une danse endiablée entre Cioran, la mort et moi. Un tango sauvage à trois." Elisa Brune.

  • Vincent, jeune cadre dynamique dans la trentaine arrête un jour sa trajectoire qui semblait toute tracée. Il quitte son boulot ainsi que Gisèle, la femme admirable qui partageait sa vie.
    Depuis ce temps retrouvé, à travers son errance, il jette un regard fin, lucide, souvent décapant, mais non sans humour, sur notre univers, nos croyances, notre société et la manière dont nous fonctionnons.
    Elisa brune est une figure montante de la littérature belge. Elle a l'âge de son héros.
    Qu'une femme connaisse les hommes, jusque dans leurs désirs les plus intimes, ne manque pas d'intriguer !

  • Fissures

    Elisa Brune

    "Je vous vois. Dans la rue, à table, au bureau, dans mon lit. Tous, là, qui tournent autour de moi. Je vous vois tout le temps. Je vous entends. Dans votre désir et dans votre morve.(...)" L'oeil d'Elisa Brune hante ces 43 "nouvelles". Elle observe, pose un regard, à la fois cruel et tendre, cynique et amusé, vengeur et indulgent, humain sans doute, beaucoup trop humain.
    Lara Cowez, comédienne, enseigne l'Art Dramatique à l'Académie de Mons. Daniel Decot l'a mise en scène dans l'adaptation théâtrale de "Fissures", "Portraits" actuellement en tournée

  • La tentation d'edouard

    Elisa Brune

    • Belfond
    • 4 Septembre 2003

    Lors d'une exposition, Edouard tombe amoureux d'une photo.
    Son auteur est une femme, Geneviève. Il ne la connaît pas, ne l'a même jamais vue, mais il décide aussitôt de séduire la jeune artiste, lui adressant sans relâche des lettres passionnées et pleines d'humour. Piquée par la curiosité, et troublée par la verve de son prétendant, Geneviève hésite cependant à répondre : après tout, elle a déjà trouvé l'homme idéal en la personne de Jean-Luc, amant tendre et complice qui, à défaut d'aventure, lui apporte la stabilité affective dont elle rêvait.
    Dès lors, à quoi bon poursuivre un flirt virtuel, qui plus est avec un parfait inconnu ? Aidée par son amie Daphné, Geneviève tente de décourager les assauts du mystérieux Edouard. C'est sans compter sur l'obstination et l'imagination débordante de ce dernier... Alternant correspondance et récit, Elisa Brune renouvelle avec brio les figures de la séduction et nous tient en haleine jusqu'à la dernière page.
    Un roman enlevé, original et d'une remarquable intelligence.

  • Une jeune femme curieuse se trouve amenée à suivre un colloque qui n'était pas ouvert au public. Embarrassée, elle se proclame journaliste scientifique et tente de donner le change. Ce colloque à huis clos ose l'originalité de convoquer pêle-mêle mathématiciens, physiciens, philosophes, théologiens, psychologues, psychanalystes... Phénomène de mode ou percée décisive dans l'avancement de la science ? L'air du temps est à la multidisciplinarité.
    Comment décrire l'atmosphère d'une telle réunion ? Voici vingt individus dont
    l'activité principale consiste à penser. Mais, venant d'horizons différents, ils
    sont contraints de penser la science dans son ensemble. L'unité de la
    connaissance (titre du colloque). Fichtre ! On en aurait le tournis...

  • En mai 2016, une simple mousse au chocolat qu'elle ne digère pas provoquera pour Élisa Brune un diagnostic médical sans appel : « Il ne vous reste que trente jours à vivre, madame. » Paul Qwest, témoin de la scène, l'invitera quelques jours plus tard à remettre la vie au coeur de cet événement en lui proposant de se lancer avec lui dans la rédaction d'un livre initiatique passionnant, une épopée scientifique, artistique et littéraire sous-tendue par leurs dix années de conversations. Cette belle aventure va durer plus de trois ans et demi.

    Grâce à près de soixante-six découvertes et traits de génie, souvent méconnus, se dessinent ici des horizons nouveaux. La forme même du livre est celle de la pensée en archipel à l'oeuvre dans l'espace contemporain interconnecté. Le fond de l'ouvrage, lui, offre au lecteur des outils de réflexion et d'action sans précédent pour un monde sans précédent lui aussi.

  • Parler de l'Univers, c'est parler de nous-mêmes.
    Savoir qui nous sommes : un composé d'atomes fabriqués dans le Big Bang et dans les étoiles. Savoir d'où nous venons : de météores qui ont emporté les molécules du vivant à travers les espaces intersidéraux. Savoir si nous sommes seuls : la chasse est désormais ouverte aux exoterres qui pourraient loger nos cousins. Savoir où nous allons : planètes, étoiles et galaxies sont-elles condamnées à l'engloutissement dans des trous noirs ? L'Univers se dilatera-t-il indéfiniment ? Dans un style flamboyant, Jean-Pierre Luminet et Elisa Brune donnent les réponses qu'apportent les observations toujours plus précises de nos télescopes satellitaires.
    "Le bonheur de la lecture s'ajoute merveilleusement bien à celui de la compréhension" - Astronomie Magazine.

  • Comment fonctionne la mystérieuse jouissance des femmes ? Que ressentent-elles ? Comment découvrent-elles le plaisir? Comment apprennent-elles à l'épanouir? Qu'ont apporté les recherches scientifiques ? Le septième ciel est ouvert à tous, encore faut-il trouver le chemin qui y conduit.
    A cet égard, les femmes ont un accès moins immédiat que les hommes, bien qu'elles aient de plus vastes potentialités. Pour s'orienter dans cette aventure, il y a des repères à connaître. Aujourd'hui, grâce aux études qui commencent à se multiplier et à une enquête inédite dans ce livre, on en sait enfin un peu plus sur l'orgasme féminin. Sur le point G. Sur l'orgasme multiple. Sur le cerveau en extase.
    Sur l'incroyable anatomie du clitoris. Comme l'Univers, le plaisir féminin est en expansion.

empty