Sciences & Techniques

  • Le sida a trente ans. Une histoire déjà longue et pourtant pas encore construite, tant les voix de ceux qui l'ont vécue dans leur chair ont été couvertes par un discours officiel. L'ambition de ce livre est de combler un trou de mémoire aussi vieux que cette épidémie et de tenter de comprendre pourquoi cette mémoire reste défectueuse. Peut-être parce que les catégories touchées sont marginales, longtemps ignorées des chercheurs eux-mêmes, homosexuels, toxicomanes, hémophiles ; peut-être aussi parce que cet évènement total a remis en cause la toute-puissance médicale et le fonctionnement d'une sosciété qui semblait tout maîtriser.
    Janine Pierret et Philippe Artières ont construit ici un récit pluriel du sida, des années 1980 jusqu'à nous, rassemblant, coupant, réajustant des centaines d'entretiens inédits, conduits par des sociologues pendant ces trente années.
    Structurés en quatre parties (la vie avant, l'émergence de l'épidémie, les premiers tests, les premiers traitements), les textes disent l'angoisse, l'annonce, le secret, l'accueil souvent maladroit, les discriminations, les difficultés du quotidien, le désespoir mais aussi le désir de lutter, le refus de se faire confisquer sa voix, le retour progressif à la vie.
    Au-delà de l'histoire de la maladie, c'est notre histoire contemporaine qui est ainsi relue, héritière de cette prise de parole sans précédent.

empty