• L'avenir n'est plus ce qu'il était est publié aux États-Unis le 28 avril 1966. Deux jours plus tard, son auteur, Richard Farina, meurt dans un accident de moto. C'est son unique roman, devenu depuis un classique, un livre culte. Il met en scène Gnossos Pappadopoulis, héros déjanté et génial, errant sur un campus universitaire où gronde la révolte ; nous sommes en 1958. Pappadopoulis est assoiffé de tout : mescaline, alcool, filles, art et sciences, prière et vérité. Il est en même temps fasciné par la mort, qu'il taquine tous les jours et qu'il ira chercher jusqu'à Cuba, sous couvert d'expédition révolutionnaire. Accidenté, rugueux, truffé d'images tour à tour grotesques et sublimes, L'avenir n'est plus ce qu'il était est un bijou noir aux accents fortement autobiographiques. Et derrière l'énergie créatrice et suicidaire du héros se dessine un magnifique portrait corrosif et drôle : celui de l'esprit, de la folie et de la liberté des sixties.

  • Fariña evokes the Sixties as precisely, wittily, and poignantly as F. Scott Fitzgerald captured the Jazz Age. The hero, Gnossus Pappadopoulis, weaves his way through the psychedelic landscape, encountering-'among other things-'mescaline, women, art, gluttony, falsehood, science, prayer, and, occasionally, truth. A portrait of an explosive decade, sparkling with inventive writing and conveying the essence of a generation, Been Down So Long It Looks Like Up to Me, as Thomas Pynchon writes in the introduction, "comes on like the Hallelujah Chorus done by 200 kazoo players with perfect pitch." "A marvelous storyteller, Fariña is fit to join the company of Kerouac, Kesey, and Pynchon." -'San Francisco Chronicle

empty