Points

  • L'album Poussières d'étoiles (1984), grand succès d'Hubert Reeves, connaît depuis quelques mois une nouvelle jeunesse avec une édition mise à jour. Parallèlement, la version poche de 1994, qui était le n°100 de « Points sciences », bénéficie à son tour de la mise à jour. « Contempler et comprendre » : le programme d'Hubert Reeves est plus que jamais à la portée de toutes les bourses.

  • Pour partir à la découverte du ciel nocturne, un petit guide simple, sûr et complet. Le tour du ciel en 32 cartes, pour apprendre à reconnaître les étoiles, mais d'abord à les observer - avec le meilleur des instruments : l'oeil. Des conseils pratiques d'observation, des cartes imprimées avec une encre fluorescente, les constellations visibles des deux hémisphères, Nord et Sud - de quoi mettre le ciel dans sa poche.

  • Issus des chroniques hebdomadaires d'Hubert Reeves sur France Culture, et faisant suite aux Chroniques du ciel et de la vie, ces textes brefs constituent un véritable tour de force par la simplicité avec laquelle l'auteur présente notre compréhension du cosmos sans pour autant masquer la subtilité des notions évoquées : le Big Bang, la courbure de l'Univers, la matière et l'énergie « sombres », les univers parallèles, le principe anthropique, les trous noirs, etc. Une remarquable mise à jour des plus récentes découvertes de l'astrophysique et de la cosmologie.

  • « Les oiseaux, leurs prouesses, leurs migrations, offrent l'un des plus émouvants témoignages de la prodigieuse richesse de notre univers. Comment le vol gracieux des hirondelles a-t-il pu émerger de la chaotique matière primordiale ? Les oiseaux seront ici nos guides dans la recherche des ferments du levain cosmique.
    Dans son évolution créatrice, la nature met en jeu toutes ses forces, elle fait feu de tout bois. Lève la pâte du cosmos : dans les débris d'étoiles éclatées, les atomes d'hydrogène et d'oxygène s'associent pour donner l'eau vitale, et les cellules se fédèrent en organismes au sein de l'océan primitif de la Terre. Il y a soixante-cinq millions d'années, la chute d'une météorite au Mexique fait disparaître les dinosaures, et les mammifères se développent ; dans cette lignée évolutive à succès, apparaissent l'Homme et la pensée. Ce levain cosmique nous le portons en nous. C'est lui qui nous incite à poursuivre, à notre modeste échelle et pendant notre brève existence, la fabuleuse odyssée de la complicité cosmique. » H. R.

    Hubert Reeves Astrophysicien, enseigne la cosmologie à Montréal et à Paris. Il a publié au Seuil plusieurs ouvrages, Patience dans l'azur, Malicorne, Poussières d'étoiles, Mal de Terre qui ont rencontré la faveur d'un très large public.

  • Le bestiaire de l'astrophysique regorge de créatures étranges, supernovæ apocalyptiques, étoiles à neutrons hyperdenses, ou discrètes naines blanches. Mais les plus mystérieuses et les plus excitantes sont sans conteste les trous noirs, d'une compacité extrême, invisibles, et pourtant - affirment les astrophysiciens - accidents ordinaires de notre espace-temps.

    L'auteur fait ici la part des connaissances actuelles, des espoirs en matière d'observation et des spéculations théoriques. Un étonnant voyage aux confins de l'espace et du temps.

  • « À des températures de milliards de degrés, la matière et l'antimatière, les quarks et les gluons ont joué des rôles essentiels dans l'élaboration de notre univers. Des phénomènes subatomiques, qui se sont déroulés au cours de la « première » seconde, se répercutent sur les plus grandes structures actuelles de l'univers. L'accélérateur nous permet d'en simuler le comportement passé, tandis que le télescope nous en montre l'aboutissement.
    À mi-chemin entre ces « infinis », l'esprit humain cherche à comprendre d'où il vient. Ses milliards de neurones, nés de l'évolution cosmique, se mettent en oeuvre pour reconstituer sa propre histoire. Des chercheurs, joignant leurs savoirs, creusent toujours plus loin les mystères du cosmos. Les résultats les plus récents de cette quête sont présentés dans ce livre. » H. R.

  • Ce petit livre, tiré à 500 exemplaires - aussitôt vendus! - il y a exactement quatre siècles, signale l'un des gestes les plus lourds de sens de l'histoire des sciences: Galilée tourne sa lunette vers le ciel et se fait le messager de nouvelles stupéfiantes. Les étoiles sont plus nombreuses qu'on le croyait. La Lune, loin d'être une sphère parfaite, est hérissée de montagnes et criblée de cratères. Jupiter, enfin, possède quatre lunes, ce qui démontre que la Terre n'est qu'une planète parmi d'autres. Cinquante pages pour remettre en question tout un savoir sclérosé et faire passer l'homme, comme l'avait formulé l'historien Alexandre Koyré, "du monde clos à l'univers infini"...

  • Ce livre est le premier (1632) et le plus célèbre des livres de physique.
    Au fil d'une aimable conversation entre l'honnête sagredo, l'aristotélicien simplicio et le subtil salviati, galilée y développe trois thèmes majeurs. il cherche d'abord à montrer " que toutes les expériences qu'on peut faire sur la terre sont insuffisantes pour conclure à sa mobilité " - en d'autres termes que la terre peut aussi bien être en mouvement (thèse copernicienne) qu'au repos (thèse " officielle ").

    Il examine ensuite les phénomènes célestes - taches sur le soleil et montagnes de la lune - pour assurer une " victoire " définitive des idées de copernic. il propose enfin une théorie (erronée) des marées. surtout, le dialogue qu'il a choisi de mettre en scène " laisse la place à des digressions qui parfois ne sont pas moins intéressantes que le sujet principal ", et fait constamment référence à des situations familières : le principe de l'inertie est introduit grâce à des mouches et à des poissons dans un bocal.
    C'est sans doute de ce mélange intime entre les raisonnements les plus abstraits et les opinions les plus ordinaires que ce dialogue tire son éternelle jeunesse.

  • Le Big Bang, une des rares théories savantes ayant accédé à la consécration populaire, fait désormais partie de notre cosmogonie moderne. Son double statut de théorie scientifique et de récit quasi mythologique de l'origine de l'Univers découle très logiquement de sa double origine - chez un mathématicien russe, Alexandre Friedmann, et un chanoine belge, Georges Lemaître. Viendra s'adjoindre à eux, dans les années cinquante, l'éclectique physicien George Gamow, qui fera du Big Bang une théorie respectable.
    Cette passionnante aventure, encore mal étudiée par l'histoire des sciences, est ici retracée, textes originaux à l'appui, par un astrophysicien qui suit avec succès la voie ouverte par ces valeureux pionniers.

  • Entre Mars et Jupiter gravitent d'innombrables objets allant de la taille d'un grain de sable à celle d'une petite planète de quelques kilomètres de longueur. La beauté de cette « ceinture d'astéroïdes » est quelque peu tempérée par le danger qu'elle constitue : une simple perturbation peut suffire à éjecter ces objets de leurs orbites et à les précipiter vers la Terre. Les plus petites météorites se contentent de rayer notre atmosphère de charmantes « étoiles filantes », mais les plus gros astéroïdes menacent d'éradiquer toute vie sur notre planète ; les dinosaures en firent très probablement la tragique expérience il y a 65 millions d'années.

    Météorites et astéroïdes sont à la source de quantité d'anecdotes et de légendes que l'astrophysicien Jean-Pierre Luminet a rassemblées ici - en 365 paragraphes répartis en 7 chapitres - tout en faisant un point précis de l'état des connaissances sur ces inestimables témoins des premiers âges du système solaire.

  • En une vaste fresque, cette histoire de la plus ancienne des sciences retrace à la fois l'évolution de nos idées sur l'univers et le progrès de nos moyens pour l'observer.
    Les périodes les plus importantes - l'astronomie antique, la révolution copernicienne, les débuts de l'astronomie optique, l'âge d'or de la mécanique céleste, l'explosion de l'astrophysique moderne - sont traitées en détail. ce panorama d'ensemble est complété par une coupe chronologique sur deux problèmes clés : la mesure des distances dans l'univers, la formation du système solaire. un tableau synoptique des découvertes astronomiques complète l'ouvrage.

empty