Seuil

  • Poussières d'étoiles

    Hubert Reeves

    • Seuil
    • 18 Septembre 2008

    Cet album voudrait être une ode à l'univers. J'ai tenté de rendre hommage à sa splendeur et son intelligibilité, d'exprimer à la fois sa créativité, son inventivité, sa beauté et sa richesse. J'ai voulu donner à contempler et à comprendre.
    Hubert Reeves

  • Recueil des chroniques hebdomadaires de H. Reeves diffusées sur France Culture jusqu'en 2006. Ces textes comportent des sujets scientifiques sur l'astrophysique et la cosmologie et sur les questions fondamentales de la science de l'Univers : le Big Bang, la courbure de l'Univers, la matière et l'énergie sombre, les univers parallèles, etc.

  • 1. Présentation :
    Dans ce nouveau livre, Hubert Reeves conjugue sa veine «écolo-poétique» (Malicorne) et son talent de vulgarisateur (Patience dans l'azur, etc.). Une méditation sur la nature, et tout particulièrement sur les « merveilleux oiseaux », sert de fil conducteur à une réflexion sur les racines profondes de la complexité du monde, telles que nous les révèle la science contemporaine.
    Le livre s'ouvre sur l'évocation d'une rencontre de l'auteur avec des adolescents en difficulté et sur une allusion aux graves problèmes de santé qu'il a connus. L'auteur, nous dit-il, a écrit pour les « lassés de l'existence » dans l'espoir de leur faire entendre l'appel du cosmos, s'adressant à chacun : « tu es toujours avec nous ».
    Le livre comporte 5 parties :
    I) La première s'ouvre sur le spectacle de la migration des oies sauvages « D'où viennent ces oiseaux majestueux ? Dans le passé le plus récent ils arrivent de la Terre de Baffin, une grande île de l'océan Arctique lieu de leur nidification estivale. Mais avant, bien avant ? Comment les oies sont-elles apparues sur la Terre ? Comment ont-elles appris à retrouver leur nid après un voyage de trois mille kilomètres ? Le but de ce livre est de décrire l'état présent de nos connaissances sur ces sujets. Grâce à l'astronomie, à la physique, à la chimie et à la biologie nous sommes en mesure d'identifier les «ferments» de cette évolution à partir du chaos primordial jusqu'à l'extraordinaire sophistication des mammifères. Ces questions sont au centre des préoccupations des scientifiques contemporains. Nous sommes loin d'avoir des solutions définitives, mais déjà nous avons des éléments de réponse. Les résultats sont stupéfiants. Ce simple vol des oies au-dessus de ma tête implique non seulement que l'univers est vieux de milliards d'années et grand de milliards d'années-lumières. Plus étonnant encore, il implique que les galaxies lointaines sont emportées dans un gigantesque mouvement d'expansion à l'échelle du cosmos. Un univers statique, même grand et éternel, serait resté stérile. Cette nécessité de l'expansion nous suivra tout au long de ce parcours. Nous la retrouverons quelquefois aux endroits les plus inattendus. » II) « Rien de ce qui se passe dans l'immensité du cosmos ne nous est indifférent. Astéroïdes, planètes, étoiles, galaxies et trous noirs d'une part, molécules atomes, nucléons et quarks d'autre part font partie de notre histoire personnelle. Tel est, en peu de mots, le message de ce livre. Dans ce chapitre nous partons en promenade dans la campagne. Derrière les paysages familiers nous retracerons en filigrane certains éléments de cette stupéfiante évolution de la complexité à l'échelle cosmique. Les fleurs printanières sous les arbres encore dénudés de feuillage ; les reflets argentés de la Lune sur la mer calme ; la double queue de la comète Hale-Bopp luisant doucement dans la nuit profonde du printemps 1997 nous raconteront tour à tour à leur façon le dialogue du ciel et de la vie. Notre réflexion nous amènera à identifier au travers de ces paysages des événements d'une grande brutalité qui, à première vue, paraissent totalement étrangers à notre existence. Une relecture de leur portée véritable sous l'éclairage de la science moderne nous en présentera une vision toute différente. Ils nous projetteront dans un lointain passé et dans des dimensions gigantesques. Les espaces infinis de Pascal, loin de justifier notre effroi, deviendront les lieux où s'élaborent l'infrastructure de la vie. » III) « Un couple de tourterelles turques niche depuis plusieurs années dans une vieille grange à Malicorne. Ces oiseaux gris marqués au cou d'une tâche noire en forme de cédille se quittent rarement. Perchés sur une haute branche, ils roucoulent de concert. Puis, émettant un son nasillard, ils volent vers une toiture. Ce duo d'oiseaux illustre une notion-clef de notre histoire : la «rencontre créatrice». Attirés l'un vers l'autre par l'instinct de reproduction, ces deux oiseaux se sont un jour rencontrés. Chaque année amène une portée d'oisillons qui à leur tour rechercheront des partenaires. Sous l'effet d'une force deux êtres se joignent. Le résultat ouvre la porte sur d'autres rencontres. Le «nouveau» porte en lui le germe d'autres nouveaux. (.) La matière se présente à nous sous des formes extrêmement variées. Elle se manifeste par un très grand nombre de comportements. La physique moderne explique ces phénomènes par l'action de quatre forces (ou interactions) sur les particules du cosmos : la gravité, la force électromagnétique, la force nucléaire et la force faible. (.) Dans les pages qui suivent, je vais raconter la découverte de ces forces par les humains. Ces connaissances nous permettent de comprendre leur utilisation par les organismes vivants. J'illustrerai le rôle respectif de chacune de ces forces dans l'élaboration de la complexité cosmique. » IV) « À Malicorne, quand la nuit est tiède, nous dînons dehors près des vieux bâtiments de la ferme. La lumière des lampes à pétrole éclaire le vol saccadé des chauve-souris. Les humains n'ont guère de sympathie pour ces mammifères ailés aux parcours chaotiques. Animaux de l'ombre, ils font peur. « Rentrez-vite » disait ma grand-mère, « elles vont s'accrocher à vos cheveux ». De nombreuses légendes populaires leur attribuent des pouvoirs maléfiques. Aujourd'hui notre regard sur les chauves-souris s'est considérablement modifié. Chefs d'oeuvres de réalisation technologique, leurs prouesses dépassent de loin les réalisations de nos meilleurs ingénieurs. » V) « Tout au long de ce livre la thèse d'une évolution de la matière et d'une croissance de la complexité a été adoptée et illustrée. Pourtant cette idée est loin de faire l'unanimité. Les réactions couvrent un large spectre de la sympathie avouée jusqu'au rejet total. Dans ce chapitre, je présenterai quelques éléments de cette controverse au travers des prises de position de différents auteurs. Nous rencontrerons successivement Stephen Jay Gould, Murray Gell-Mann et Richard Dawkins. »

  • Cette histoire critique de la cosmologie moderne (XXe et XXIe siècles) retrace les différentes étapes de son développement et en interroge le bien-fondé. Elle montre que la thèse d'un Univers vieux de treize milliards d'années, défendue vigoureusement de nos jours par presque tous les cosmologistes, doit être abordée avec circonspection. Par-delà la validité formelle des théories admises, c'est leur signification conceptuelle qu'il faut interroger. Ainsi peut-on même mettre en question l'idée d'un « âge » fini de l'Univers !
    Ce regard distancié porté sur la cosmologie incite à prendre quelque recul vis-à-vis de toute position tranchée concernant l'histoire de l'Univers, ainsi que de tout discours qui, se targuant d'une autorité scientifique, prétendrait avoir percé les secrets du Cosmos.
    La cosmologie, par l'intérêt public qu'elle soulève et par son rapport intime avec les mythologies et les idéologies, offre ici un terrain d'essai privilégié pour étudier la formation des représentations que la science offre d'elle-même à la société.

  • Figures du ciel

    Lachieze-Rey/Luminet

    • Seuil
    • 14 Octobre 1998

    Dès l'aube de l'humanité, chaque culture s'est forgée une conception du ciel, en a dessiné des images.
    Le long chemin qui a conduit du cercle, figuration de la perfection divine chez les Grecs, à l'écume des bébés-univers jaillie de l'inflation chaotique est pavé des principes de symétrie et d'harmonie qui ont guidé les cartographes du ciel. Au-delà de leur importance physique et métaphysique, ces représentations de l'Univers ont toujours inspiré une puissante émotion esthétique, que la qualité et les dimensions du Livre permettent de dégager pour le plus grand plaisir des lecteurs.
    Cet ouvrage explore le foisonnement de l'iconographie céleste mais aussi les écrits les plus variés. La diversité des conceptions et des représentations illustre la richesse des civilisations et des modes de pensée, et permet de retracer les cheminements historiques souvent entremêlés des sciences, des arts, des religions et des philosophies. Choisies pour leur double rôle illustratif et démonstratif, les très nombreuses images proviennent de plusieurs sources : manuscrits, estampes, imprimés conservés pour la plupart à la Bibliothèque nationale de France ; clichés astronomiques récents ; visualisations de diverses structures cosmiques au moyen de simulation par ordinateur ; schémas et diagrammes.
    Pour illustrer les diverses facettes du progrès des connaissances, les auteurs, deux astrophysiciens, confrontent l'iconographie antique, médiévale ou postérieure, et les images offertes par la science contemporaine. La maquette du Livre, très originale, adapte la forme au discours : dépliants, pliages asymétriques, permettent confrontations et juxtapositions, lectures multiples. Ainsi apparaissent de manière subtile une continuité des réflexions théoriques, une omniprésence de certains thèmes, le retour parfois inattendu des même approches.
    L'ouvrage s'articule autour de quatre grands thèmes : l'Harmonie du monde présente et analyse les divers systèmes du monde ; l'Uranométrie est axée sur les procédés de mesure et de représentation du ciel ; l'Heptaméron expose de manière comparée les récits de la Création ; enfin, les Habitants du ciel traitent des rapports de l'homme et du ciel sous leurs aspects religieux, mythiques ou scientifiques.

  • Galilée (1564-1642) fut l'un des premiers à soumettre la connaissance de la nature à la méthode expérimentale, en même temps qu'il montrait l'efficacité des mathématiques pour la compréhension des phénomènes physiques. Il fut l'un des premiers aussi à tenter de faire partager ses découvertes à ses contemporains. Galilée est ainsi devenu le symbole de la pensée scientifique se dégageant du carcan de la tradition. Ludovico Geymonat recrée le climat intellectuel de l'Italie du XVIIe siècle et nous entraîne sur les pas du grand précurseur de la science moderne. Il nous montre toute la complexité du personnage : le « messager des étoiles » assailli de problèmes financiers, le savant persuadé qu'il n'est pas de preuve absolue d'une vérité scientifique, et le vieil homme accablé par l'échec de son programme culturel, mais assistant dans le même temps à l'inéluctable triomphe de ses idées scientifiques.

  • Tout commença la nuit où un homme regarda le ciel et y trouva... une ourse. L'oeil humain s'empara des étoiles, créa les constellations, peupla le firmament de taureaux mugissants, de chasseurs orgueilleux, de dieux teigneux, de rois, d'empereurs et de héros légendaires. Paysans et marins les utilisèrent pour rythmer le temps et l'espace, et les devins de Mésopotamie découvrirent, il y a 3 000 ans, que les dieux y avaient aussi inscrit leur destin. Tandis qu'à Babylone, mathématiques et astrologie s'alliaient pour forger le zodiaque, ailleurs, en Grèce, des hommes du nom de Pythagore, Anaximandre, Platon tiraient le ciel à eux et le pliaient aux exigences de leur raison géométrique. L'Univers prit corps et forme, et devint un cosmos. Un Grand Tout fini et sphérique, ordonné et harmonieux. Les astronomes y fixèrent l'anneau du zodiaque, où les astrologues nouèrent des liens qu'ils crurent indissolubles entre l'homme et le monde qu'il avait inventé. L'ordre régna enfin dans le ciel. Puis, une nuit, un homme regarda le ciel et n'y vit plus d'ourse. Son oeil l'avait trompé : ce cosmos né du regard n'était qu'une merveilleuse illusion. Entre être et paraître, réalité et imaginaire, les différentes facettes du cosmos, depuis son émergence des sables obscurs du temps jusqu'à nos jours, sont restituées ici dans leur contexte, à travers une iconographie riche et originale. Des images spectaculaires montrent le ciel, les étoiles, la Voie lactée, les constellations tels qu'ils furent observés et interprétés il y a 200 ou 500 ans, par des peuples aussi divers que les Navajos, les Égyptiens, ou les Chinois. Les visions cosmiques de philosophes et de savants tels qu'Anaximandre, Platon, Aristote, Kepler, Copernic, y sont présentées, accompagnées de dessins astronomiques originaux démontant la complexe machinerie céleste engendrée par l'esprit grec. Sans oublier les somptueuses reproductions de zodiaques venus du monde entier et les reconstitutions d'époque qui sous-tendent la longue histoire du ciel, de son " invention" antique à sa renaissance moderne.

  • Mystérieuses galaxies déployant leurs bras royaux aux confins du monde, amas brillant de tous leurs feux stellaires comme autant de joyaux, fastueuses nébuleuses enveloppées dans leurs volutes chamarrées... Richement illustré par les images inédites du photographe américain Robert Gendler, Lumières du ciel profond est un guide complet sur ce que l'on nomme en astronomie les " objets du ciel profond ": les galaxies, les nébuleuses et les amas. Intelligent, il donne autant à voir qu'à comprendre avec le récit de l'extraordinaire aventure scientifique et humaine qui fit que, un beau jour, l'Univers devint infini et se peupla de géants de lumière. Pratique, il propose aussi une initiation à l'observation astronomique et des conseils concrets pour apprendre à domestiquer un télescope. Des cartes faciles à lire et à utiliser permettent la localisation de chaque objet céleste présenté, décrit en détail à la lumière des plus récentes découvertes en astronomie et en astrophysique. Un livre indispensable pour ne pas se perdre dans les jardins secrets de l'Univers et en ramener les plus belles fleurs.

  • Clés de voûte s'articule autour de deux parties distinctes, l'une théorique et l'autre pratique. " Savoir l'astronomie " démonte pièce par pièce toute l'horlogerie astronomique à travers son histoire et celle des hommes qui l'ont faite. " Voir le ciel " est entièrement consacré à la pratique de l'astronomie, c'est-à-dire à l'observation.

  • A l'aube du nouveau millénaire, l'exploration du système solaire se poursuit au gré des mises en service de nouveaux télescopes et, surtout, du lancement de sondes spatiales de plus en plus sophistiquées.
    Tandis que des robots autonomes roulent sur Mars, que des comètes sont analysées in situ, que la sonde Huygens s'est posée en douceur sur Titan, satellite de Saturne, et que l'homme s'apprête à remettre le pied sur la Lune, ces Dernières Nouvelles des planètes soulignent autant l'infinie diversité des mondes qui nous entourent que l'ingéniosité, la patience et l'enthousiasme nécessaires pour en saisir et en comprendre les subtilités à des milliards de kilomètres de distance.
    Le passionnant récit - scrupuleusement documenté, illustré et actualisé - d'une aventure unique.
    />

  • ÿþDurant des millénaires, l'homme a observé le ciel à l'Sil nu, puis à l'aide de lunettes astronomiques, mais toujours en se fiant aux seuls rayonnements lumineux. D'autres messagers ont récemment été découverts, qui désormais nous apportent des nouvelles du cosmos : les rayons cosmiques aux énergies phénoménales, les fantomatiques neutrinos, les élusives ondes gravitationnelles. D'extraordinaires prouesses techniques sont réalisées pour les détecter, et analyser leurs messages.Lumière, rayon cosmique, neutrino ou onde gravitationnelle, chacun présente ses avantages et ses inconvénients. Leur complémentarité fait la force de l'astronomie moderne, révélant la richesse insoupçonnée de l'Univers, les objets étranges qui le peuplent, les phénomènes surprenants qui s'y déroulent. Une grande aventure contemporaine de découverte à partager !

  • La découverte de planètes en dehors du système solaire est l'un des plus enthousiasmants progrès scientifiques du passage au troisième millénaire. Sommes-nous seuls dans l'Univers ? Cette question posée depuis plus de deux mille ans semble pouvoir bientôt trouver une réponse. Si l'existence d'une possible vie extraterrestre en constitue bien l'horizon, la recherche des exoplanètes permet déjà de confirmer (ou non) les diverses théories qui tentent d'expliquer la formation des systèmes planétaires - le nôtre au premier chef.

    La longue quête de nos voisines, les planètes du système solaire, la mise au point des subtiles techniques modernes d'observation des planètes en orbite autour d'étoiles lointaines, la floraison de découvertes actuelles, et les vertigineuses perspectives de formes de vie ailleurs dans l'Univers, sont ici contées par l'un des acteurs majeurs de cette aventure scientifique exceptionnelle.

  • L'Univers offre en nombre de ses recoins toutes les conditions favorables au développement de la vie. Ces foyers sont suffisamment tempérés, âgés et stables pour accueillir la fragile biochimie génératrice du vivant. Les lois de la nature permettent aux étoiles de fabriquer toutes sortes d'éléments, à ceux-ci de s'assembler en molécules, et aux molécules de se répliquer par le truchement des acides nucléiques. Ainsi s'explique la présence sur Terre, après quatre milliards d'années d'évolution, d'une très grande variété d'espèces. Mais puisque l'Univers observable semble présenter en bien des endroits les mêmes caractéristiques physiques que notre planète et son environnement, il est tout naturel de se demander " où sont les autres ? ". D'une très ancienne interrogation métaphysique, la recherche de la vie extraterrestre est devenue une science à part entière, l'exobiologie. Cherchant d'abord à comprendre quand et comment le vivant est apparu et s'est développé sur Terre, puis à évaluer les possibilités de vie dans l'Univers, l'exobiologie est intimement liée non seulement à la chimie et à la biologie, mais aussi aux progrès de l'astronomie et de l'astrophysique. Elle rassemble les spécialités les plus récentes, de l'étude des formes de vie en
    milieux extrêmes à la détection de planètes extrasolaires. Ce livre propose une vision d'ensemble de cette grande aventure scientifique de notre temps.

empty