BLACK SKIN, WHITE MASKS

À propos

Few modern voices have had as profound an impact as Frantz Fanon. A major influence on civil rights, anti-colonial, and black consciousness movements around the world, Black Skin, White Masks is an unsurpassed study of the black psyche in a white world. Hailed for its scientific analysis and poetic grace when it was first published in 1952, it established Fanon as a revolutionary thinker and remains just as relevant and powerful today.



  • EAN

    9780241396667

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    208 Pages

  • Longueur

    19.8 cm

  • Largeur

    12.9 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    200 g

  • Distributeur

    Olf

  • Support principal

    Poche

Frantz Fanon

Frantz Fanon, né à la Martinique en 1925, mort à Washington en 1961, psychiatre et militant anticolonialiste, a laissé une œuvre qui, un demi-siècle plus tard, conserve une étonnante actualité et connaît un rayonnement croissant dans le monde entier. Médecin-chef à l'hôpital psychiatrique de Blida (Algérie) à partir de 1953, il est confronté aux effets de la situation de « déshumanisation systématisée » dont sont victimes les « indigènes ». Cela le conduit très vite à rejoindre le combat du Front de libération nationale qui a engagé en novembre 1954 la « guerre de libération » de l'Algérie. Deux ans plus tard, il démissionne de son poste et rejoint le FLN à Tunis, où il collabore au journal El Moudjahid, avant d'être emporté, le 6 décembre 1961, par une leucémie à l'âge de trente-six ans.
Sa trajectoire fulgurante est marquée par la publication de trois livres majeurs : Peau noire, masques blancs (Seuil, 1952), L'An V de la révolution algérienne (Maspero, 1959), Les Damnés de la terre (Maspero, 1961). Et en 1964, François Maspero publie un recueil de certains de ses textes politiques, sous le titre Pour la révolution africaine.

empty