Histoire du viol ; XVIe-XXe siècle

À propos

Ce livre est d'abord l'histoire des relatives tolérances envers la violence sexuelle dans la France ancienne, celles qui enveloppent de surcroit la victime dans l'indignité de l'acte et tendent invinciblement à la condamner.
Il faut du temps pour que change la vision du viol dans la jurisprudence ou la loi à la fin du XVIIIe siècle. Et aussi la reconnaissance, au XIXe, de la violence morale, celle des peurs et des menaces caractérisant souvent le viol. Impossible pourtant de s'en tenir aux seuls changements de la loi. Cet ouvrage retrace aussi l'histoire des obstacles opposés à cette conscience juridique. C'est avec les enfants d'abord que change fortement au XIXe siècle la réalité des procès : cas plus nombreux, condamnations plus fermes, recensements plus précis.
Il faut les repères d'aujourd'hui pourtant, l'égalité nouvelle entre hommes et femmes, la suspicion sur les pratiques de domination pour que soient bouleversés les jugements anciens. Il faut plus encore une attention toute particulière à l'espace psychique et au monde intime pour que les effets du viol soient totalement reconsidérés. On peut alors mesurer, pour les cas sur enfants, toute la distance entre les procès du XIXe siècle rapportant la gravité de l'acte au risque de débauche et les procès d'aujourd'hui rapportant cette gravité au risque de meurtre psychique ou de ravage intérieur.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Ecoles / Courants / Thèmes

  • EAN

    9782020262668

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    368 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    365 g

  • Distributeur

    Mds

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Georges Vigarello

Georges Vigarello est directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales, membre de l'institut universitaire de France et Président du Conseil scientifique de la Bibliothèque nationale de France. Les titres de ses ouvrages trahissent ses préoccupations : le corps avec ses normes et les
pratiques destinées à l'embellir, à l'entretenir (parus notamment au Seuil : Histoire de la virilité, coauteur, 2011 ; Les métamorphoses du gras : Histoire de l'obésité du Moyen Âge au XXe siècle, 2010 ; Histoire du corps, co-auteur, 2006 ; Histoire de la beauté : Le corps et l'art d'embellir de la
Renaissance à nos jours, 2004 ; Histoire des pratiques de santé. Le sain et le malsain depuis le Moyen Âge, 1999; etc.).

empty