danse de la vie brève danse de la vie brève
danse de la vie brève
danse de la vie brève

danse de la vie brève (prix Victor-Rossel 2016)

prix Victor Rossel 2016

À propos

Danse de la vie brève raconte le destin d'une jeune mexicaine de 23 ans, Melitza Trujillo. Trois carnets écrits de sa main retracent la folle accélération de son existence durant l'année 2006.
Le premier carnet débute le 10 janvier 2006 à Guadalajara. Le matin même, Evo, un homme énigmatique, a fait irruption au Molachos, le bar où Melitza est serveuse. Dès la soirée suivante, il invite Melitza et son père Miguel à déguster dans un parc de la ville une décoction de cactus aux propriétés hallucinogènes. Mais la douce et planante nuit qui s'annonce va bientôt virer au cauchemar éveillé, suite à l'arrivée d'une patrouille de police..
Trois semaines plus tard, nous retrouvons le même trio - Melitza, son père et Evo -, réfugié au bord de l'océan Pacifique. Par flash-backs successifs, nous reconstituons les motifs de leur cavale : le soir du 11 janvier, leur arrestation par quatre flics sans scrupule a très mal tourné.
Alors que le trio commence à s'ennuyer dans ce paradis de carte postale, il est rejoint par Adrian, dont l'amitié avec Miguel date de la répression sanglante des mouvements étudiants de 1968 à Mexico. Tous quatre décident de rejoindre Oaxaca, où un ami peintre pourra les loger.
Leur arrivée le 21 juin 2006 coïncide avec le soulèvement populaire qui institue la Commune libre de Oaxaca. Le journal intime devient soudain celui d'une révolution à laquelle Melitza décide de participer à sa manière. Elle y consigne les faits marquants d'une utopie en marche.
Pourtant, ce climat d'émancipation connaît bien vite ses premières bavures, et les mercenaires armés des autorités déchues reviennent semer la terreur dans les faubourgs.
Sous les abords du journal intime, Danse de la vie brève est un portrait de femme qui magnifie l'intériorité en constante évolution d'une jeune Mexicaine d'aujourd'hui. C'est aussi un roman d'aventures qui épouse le destin contrasté d'une insoumise, meurtrie dans sa chair par la violence endémique qui accable son pays depuis un demi siècle. C'est encore l'histoire d'un « amour fou », celui entre la sensuelle Melitza et le « sauvage radioactif » Evo.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782070178018

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    232 Pages

  • Longueur

    14 cm

  • Largeur

    20.5 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    310 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Hubert Antoine

Né en Belgique (Namur) en 1971, Hubert Antoine vit et travaille depuis vingt ans à Guadalajara (Mexique). Il a publié plusieurs livres de poésie aux éditions Le Cormier, un recueil de textes fragmentaires aux éditions Verticales, Introduction à tout autre chose (2006), ainsi que Comment je ne suis pas devenu poète (La Lettre volée, 2014). Il a entamé un nouveau cycle fictionnel avec Danse de la vie brève (Verticales, 2016), premier roman qui a reçu le prestigieux prix Rossel 2016 en Belgique.

empty