Le pays des autres t.2 : regardez-nous danser (1 CD MP3 ; 6h ; lu par Suliane Brahim)

 (Lu par Suliane Brahim)

À propos

«Année après année, Mathilde revint à la charge. Chaque été, quand soufflait le chergui et que la chaleur, écrasante, lui portait sur les nerfs, elle lançait cette idée de piscine qui révulsait son époux. Ils ne faisaient aucun mal, ils avaient bien le droit de profiter de la vie, eux qui avaient sacrifié leurs plus belles années à la guerre puis à l'exploitation de cette ferme. Elle voulait cette piscine, elle la voulait en compensation de ses sacrifices, de sa solitude, de sa jeunesse perdue.»1968:à force de ténacité, Amine a fait de son domaine aride une entreprise florissante. Il appartient désormais à une nouvelle bourgeoisie qui prospère, fait la fête et croit en des lendemains heureux. Mais le Maroc indépendant peine à fonder son identité nouvelle, déchiré entre les archaïsmes et les tentations illusoires de la modernité occidentale, entre l'obsession de l'image et les plaies de la honte. C'est dans cette période trouble, entre hédonisme et répression, qu'une nouvelle génération va devoir faire des choix.Suliane Brahim restitue avec grâce un récit brillant, qui poursuit et enrichit une fresque familiale vibrante d'émotions, incarnée par des figures inoubliables.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • Auteur(s)

    Leïla Slimani

  • Éditeur

    Gallimard

  • Date de parution

    14/04/2022

  • Collection

    Ecoutez Lire

  • EAN

    9782072969997

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    18.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    0.7 cm

  • Poids

    78 g

  • Série

    le pays des autres

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    CD Audio

Infos supplémentaires : Livre lu  

Leïla Slimani

Leïla Slimani, née à Rabat en 1981, a publié deux romans aux éditions Gallimard,
Dans le jardin de l'ogre et Chanson douce (prix Goncourt 2016). Elle a également publié, dans la collection Le 1 en livre aux éditions de l'Aube, l'ouvrage Le diable est dans les détails.

empty