La voie ; pour l'avenir de l'humanité

À propos

Le vaisseau spatial terre, agité de conflits ethniques, religieux, politiques et de convulsions économiques, continue sa course à toute vitesse. Il est propulsé par plusieurs moteurs : science, économie, technique, profit, chacun portant en lui les possibilités du meilleur et du pire. Pas de pilote à bord, pas de boussole. Suit-il la bonne voie? Ne va-t-on pas vers des désastres? Est il possible de changer de voie ? Le pire est probable, mais l'improbable est souvent advenu dans l'histoire humaine. Ce livre s'essaie à un diagnostic sur le cours présent et futur de la mondialisation. Il indique comment une multiplicité de crises se trouvent enchevêtrées dans la grande crise de notre humanité qui n'arrive pas à devenir humanité. Il montre comment nous vivons à la fois le pire et le meilleur. Il indique comment peut-être un nouveau futur, encore indiscernable, a déjà commencé. Une Voie nouvelle, issue de la conjonction de myriades de voies réformatrices, pourrait nous conduire à une métamorphose encore plus étonnante que celle qui a jadis transformé de petites sociétés archaïques de chasseurs-cueilleurs pour engendrer les sociétés historiques



Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages

  • EAN

    9782213655604

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    307 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Poids

    450 g

  • Lectorat

    Tout public

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Edgar Morin

Né à Paris en 1921, d'ascendance judéo-espagnole, Edgar Morin est marqué par la montée du nazisme, les procès de Moscou, la marche vers la guerre. À 20 ans, il entre à la fois au Parti communiste et dans la résistance gaulliste. Après la guerre, il s'engage dans les luttes anticoloniales, brise avec le PCF ("Autocritique", 1959) et publie des études d'ethnosociologie appliquée à la France contemporaine. Directeur de recherches au CNRS, hôte de toutes les universités du monde, il est l'auteur d'ouvrages de sociologie ("La Rumeur d'Orléans", 1969) et de philosophie ("La Méthode", 1981-2006). Parmi les derniers parus : "Mon Paris, ma mémoire" (Fayard, 2013), "Journal 1962-2010" (Seuil, 2012), "Dialogue avec François Hollande" (L'Aube, 2012), "La Voie: Pour l'avenir de l'humanité" (Pluriel, 2012), "Au péril des idées", entretiens avec Tariq Ramadan (Presses du Châtelet, 2014).

empty