Les rendez-vous de la clairière

À propos

« Savez-vous où il est, ce métèque ? » Et, avant qu'elle ait eu le loisir de répondre, prise dans son extase, il marcha sur elle et, à brûle-pourpoint : « Eh bien, il est mort ! Voilà où il est ! » Elle reprenait conscience et le regardait avec un sourire de pitié indulgente.
« Mort ! Sur la chaise électrique. Coupable et exécuté ! Et vous savez pourquoi ? » Le drame dont voici l'épilogue forme la trame du roman, qui s'ouvre sur l'arrivée d'Angelo, un jeune et beau Sicilien, dans ce Tennessee où Cassie vieillissante veille son mari impotent.
Un roman de Robert Penn Warren ne se laisse pour autant jamais réduire à une simple intrigue. Les personnages sont à vrai dire nombreux, les situations admirablement mises en place, aussi bien que les paysages ; et le pouvoir de fascination, dans un monde où le temps paraît figé, relève du plus grand art romanesque, celui qui porte la réalité à hauteur du mythe.
Amours lavées dans le sang et relents de racisme habitent le roman tragique et envoûtant de Warren.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Robert Penn Warren

  • Éditeur

    Belles Lettres

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    09/02/2018

  • Collection

    Domaine Etranger

  • EAN

    9782251447841

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    400 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    388 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Robert Penn Warren

  • Naissance : 24-4-1905
  • Décès :15-9-1989 (Mort il y a 35 ans à l'âge de 84 ans)
  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais (etats-unis)

Robert Penn Warren (1905-1989) est l'un des plus grands noms des lettres américaines du XXe siècle. Né et élevé dans les États du Sud, il est présenté comme l'héritier direct de William Faulkner pour sa description de cette région si spéciale des États-Unis mais aussi pour son intensité dramatique et sa capacité à sonder les âmes de ses personnages. Il a signé de nombreux romans, dont Tous les hommes du roi (1946) couronné par le prix Pulitzer. Une distinction obtenue à deux reprises supplémentaires (fait unique aux États-Unis), en 1957 et en 1979, pour son œuvre poétique.

empty