On l'appelait Rainer (1939-1945)

On l'appelait Rainer (1939-1945)

À propos

« J'avais dix-huit ans en 1942. Dans les rangs des Francs-Tireurs et Partisans français, mon nom était Rainer. » Madeleine Riffaud dont on connait les grands reportages et le témoignage toujours d'actualité "Les linges de la nuit" sur les hôpitaux parisiens, nous révèle aujourd'hui la vie quotidienne d'un groupe d'étudiants sous l'occupation nazie dans le premier maquis de France : Paris.
Introuvables depuis longtemps, restés secrets jusqu'à la Libération, les écrits de la petite Rainer, découverte en 1945 par Pablo Picasso et Paul Eluard nous sont rendus ici.
Document rare pour le cinquantième anniversaire de la Libération de Paris, ces pages écrites dans le combat et la prison nous font découvrir une jeunesse qui n'avait pas vingt ans lors du débarquement allié en Normandie et pouvait à la fois mener la lutte armée, tenir bon sous la torture, écrire des poèmes et aussi des lettres d'amour.
Entretiens, biographie de Gilles Plazy.



Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Autobiographie / Mémoires / Journal intime

  • EAN

    9782260011620

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    20.6 cm

  • Largeur

    13.1 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    283 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty