Libérations sexuelles : une histoire des pensées feministes et queers sur la sexualité

À propos

Aujourd'hui, la sexualité est une question centrale pour les féministes comme pour les mouvements LGBTQ. Désir, plaisir, maternité, mais aussi violences sexuelles et consentement sont abondamment discutés par les théoriciennes et les militantes. Mais qu'est-ce au juste que la sexualité ?
Cette question bien plus complexe qu'il n'y paraît a traversé l'ensemble des pensées féministes et LGBTQ depuis au moins les années 1960 et ce que l'on a appelé la révolution sexuelle. La sexualité a ainsi pu être considérée comme un outil, voire une condition de la libération des femmes, ou comme un simple espace d'épanouissement des plaisirs et des désirs. Elle a également été perçue comme un obstacle, le lieu par excellence de la vulnérabilité des femmes face à la violence des hommes, ou encore un moyen de détourner les femmes de la lutte pour leur émancipation. Enfin, elle est même devenue chez certaines un critère à l'aune duquel juger du « degré » de modernité d'une nation et hiérarchiser les cultures.
Cet ouvrage passionnant propose une relecture nuancée des théories féministes sur la sexualité, foisonnantes et parfois antagonistes. Retraçant l'histoire intellectuelle et militante du féminisme et des mouvements LGBTQ, il nous plonge au coeur des réunions d'activistes, des débats entre théoriciennes et des manifestations qui se sont déroulées en Allemagne, en France et aux États-Unis depuis plus de soixante ans. En s'intéressant particulièrement aux visions alternatives nées de ces luttes féministes et queers, ce livre entend faire émerger de nouvelles façons de penser l'émancipation des femmes.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Sexualité

  • EAN

    9782348064876

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    304 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    378 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Cornelia Möser

Cornelia Möser est chercheuse au CNRS et travaille dans l'équipe Genre, Travail, Mobilités au Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (Cresppa). Elle a notamment publié Féminismes en traduction. Théories voyageuses et traductions culturelles (Éditions des archives contemporaine, 2013) et, avec Marion Tillous, Avec, sans ou contre. Critiques queer/féministes de l'État (iXe, 2020).

empty