À propos

Des portraits de femmes sur cartes pos­­tales anciennes, souvent inédites.
« Les femmes du peuple de mon père », pour la roman­­­­cière Leïla Sebbar qui, derrière chacune de ces « belles d'Afrique du Nord » vouées à la séquestration dans la maison, l'ouvroir ou le bordel, voit « une petite fille grandie trop vite ». Des femmes du réel mais aussi des fictions de femmes fabriquées par le désir de voir et de savoir du photographe occidental, enchaîne l'historienne Christelle Taraud, dont le propos détermine l'ordre des cartes postales. Et pour Jean-Michel Belorgey, qui voudrait croire que la beauté n'est jamais vraiment captive ni orpheline, c'est l'émerveillement du collectionneur de traits et de gestes, d'étoffes, de bijoux et de tatouages qui l'emporte.


Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art


  • Auteur(s)

    Leïla Sebbar, Christelle Taraud, Jean-michel Belorgey

  • Éditeur

    Bleu Autour

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    12/10/2010

  • Collection

    La Petite Collection De Bleu Autour

  • EAN

    9782358480208

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    302 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Leïla Sebbar

Leïla Sebbar, romancière et nouvelliste, est née à Aflou, en Algérie, d'un père algérien et d'une mère française. Elle vit à Paris. Également paru chez Bleu autour : Femmes d'Afrique du Nord (lire page 10). Derniers titres parus : Isabelle l'Algérien, nouvelles, dessins de Sébastien Pignon (Al Manar, 2005), Parle mon fils, parle à ta mère, roman, réédition (Stock, 1984 ; Thierry Magnier, 2005) et Je ne parle pas la langue de mon père (Julliard, 2003).

Christelle Taraud

Christelle Taraud, historienne, enseignante et chercheuse associée au gtms (laboratoire cnrs/ehess) est l'auteur de La prostitution coloniale, Algérie, Tunisie, Maroc, 1830-1962 (Payot, 2003) et de Mauresques. Femmes orientales dans la photographie coloniale, 1860-1910 (Albin Michel, 2003).

empty