À propos

Dans cette série de nouvelles scientifiquement documentées et romancées qui frôlent parfois le picaresque, J-P Luminet nous dévoile les aventures de neuf principaux acteurs de l'astronomie entre la Renaissance et le XXème siècle.

De Regiomontanus assassiné au coeur du Vatican pour s'être moqué des théories fumeuses de l'un de ses collègues, à la robe de cour offerte par le célèbre Halley à l'épouse d'Hevelius pour honorer leurs nuits passées sur une terrasse observatoire à regarder les étoiles ; de Maupertuis et ses Lapones, désireux de savoir si la Terre a la forme d'une mandarine ou d'un citron, à la décapitation de Bailly, maire de Paris sous la Révolution et illustre astronome, méprisant les simples calculs des mortels ; de Victor Hugo qui, dans son poème "La Comète" tord l'histoire des sciences pour la plier à ses désirs, à Camille Flammarion dont la bibliothèque cache des manuels reliés en chair humaine... Et d'autres aventures insolites admirablement contées par J-P Luminet qui nous parle d'argent, d'orgueil, de renommée mais aussi de femmes, inévitablement.


Rayons : Sciences & Techniques > Généralités sur la science > Histoire des sciences


  • Auteur(s)

    Jean-Pierre Luminet

  • Éditeur

    Libretto

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    01/06/2023

  • Collection

    Essais Documents

  • EAN

    9782369148258

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    18.2 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    208 g

  • Support principal

    Poche

Jean-Pierre Luminet

Jean-Pierre Luminet est astrophysicien, conférencier, écrivain et poète français. Il est un spécialiste mondial des trous noirs et de la cosmologie, directeur de recherches au CNRS et membre du Laboratoire Univers et Théories de l'observatoire de Paris. Il a déjà publié au cherche midi Noir Soleil (poésie, 1993), Les poètes et l'univers (anthologie, 1996), Le Feu du ciel, météores et astéroïdes tueurs (document, 2002) et Itinéraire céleste (poésie, 2004).

empty