Délires éthylique & papilles gaillardes

À propos

7 nouvelles et 7 séries de micronouvelles autour de la nourriture.

Pendant près d'une décennie, Jacques Fuentealba a travaillé dans un cabinet d'audit et conseil en restauration.
Il a gardé de ses très nombreuses visites comme client mystère un goût prononcé pour la gastronomie et un certain nombre d'anecdotes croustillantes.
Il propose au menu de ce recueil des textes de tous genres, de l'humour au thriller.



Sommaire

Avant-propos.
Le tournoi de Bao-Siam.
Entartages.
Question de goût.
Est-il hôtess... Éthylotests ?
Si Narcisse se narre.
Un paradis artificiel.
Pot-pourri.
Un hommage au dieu noir.
Fruit défendu.
Un grand amour.
Sphinx, ogres, et autres mangeurs d'homme.
À poisson donné on ne regarde pas les dents.
En d'abominables et vertigineux spasmes remontent des profondeurs abyssales ceux-qui-clapotent-et-glougloutent.
Le barbier de Fleet Street.
Note bibliographique.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles > Nouvelles

  • EAN

    9782369370642

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    232 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Poids

    350 g

  • Distributeur

    Dod & Cie

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jacques Fuentealba

Jacques Fuentealba est un écrivain de mauvais genres qui apprécie autant le format court (micronouvelles et nouvelles) que le format long (romans). On a pu le lire dans des fanzines et revues comme Borderline, Fées divers, Black Mamba ou Elegy. Après s'être attaqué au steampunk dans Émile Delcroix et l'ombre sur Paris et à la science fantasy avec Les Formidables Aventures de Jason & Robur, journalistes extra-dimensionnels, il revient à son genre de prédilection, la fantasy urbaine, dans Retour à Salem.
À noter que son personnage du livre-web Radius (radius-experience.com chez Walrus) entretient des liens avec une certaine famille de sorciers noirs présentée dans Retour à Salem.
On peut le retrouver sur son site jacquesfuentealba.com ou sur les réseaux sociaux : @OurorobosEBE sur Twitter ou Ouroboros Ebe sur Facebook.

empty