Dans le style de l'attente

À propos

Une exploration en treize chapitres de la question du nom.
Ce livre n'est pas un recueil, mais le déploiement, en treize chapitres, d'une seule et même question, celle du nom ou du sans nom (« pas de nom propre »). Et cette question est explorée à travers les débris d'une enfance marquée par l'obsession du retour : « Il viendra sans que je le sache ». Mais qui ? Celui d'abord qui était revenu sans revenir et pour qui « il n'y a pas d'après-guerre », et qui parle à l'intérieur du corps de celui qui écrit. Et l'Autre, qui ne cesse de faire sourdement appel dans le bruit des cibles et des rituels, invisible et caché dans le nom. Ce qu'on nomme la « poésie » (ou parole brisée) célèbre ici la disparition des images, « jusqu'à ce que l'écran se vide ». Ou la mémoire. Tout se passe ici, en temps réel, dans le style de l'attente, en noir et blanc. Un livre, comme une photographie qu'on déchire.

« le nom vient d'éclater à l'intérieur de la tête lettre à lettre à franchir encore, laissé dans la boîte ici cassée ou ruine ou qui s'écroule encore et retombe sur le pavé humide ou bien à l'intérieur du corps qui s'écroule à son tour mais rien ne reste ici revenir est le sens, mais que revenir ? Parler cette langue toujours plus mal, enfoui sous les planches, oubli, oubli. Où revenir ? Le nom vient d'éclater en silence. Il traverse le corps. »

Rayons : Littérature générale > Poésie > Contemporaine

  • Auteur(s)

    Jean-Marie Gleize

  • Éditeur

    Les Presses Du Reel

  • Date de parution

    01/09/2022

  • Collection

    Al Dante

  • EAN

    9782378963187

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    156 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Poids

    195 g

  • Distributeur

    Les Presses Du Reel

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Marie Gleize

Jean-Marie Gleize dirige la revue Nioques, qu'il a créée en 1990. Il a été professeur à l'École normale supérieure-Lettres et Sciences humaines de Lyon, dont il a dirigé le Centre d'études poétiques de 1999 à 2011.
Il a publié, entre autres : Tarnac, un acte préparatoire (Seuil, 2011). Sorties (Questions théoriques, 2009). Film à venir (Seuil, 2007). Néon, (Seuil, 2004). Les Chiens noirs de la prose (Seuil, 1999). Non, (Al Dante, 1999). Le Principe de nudité intégrale, Manifestes (Seuil, 1995). La nudité gagne (Al Dante, 1995). Le Théâtre du poème, vers Anne-Marie Albiach (Belin, 1995). Francis Ponge (Seuil, 1988). Simplification lyrique (Seghers, 1987). Cahier de l'Herne Francis Ponge, 1986. Il a en outre dirigé Toi aussi tu as des armes - Poésie et politique (collectif, La Fabrique, 2012).

empty