Les enquetes du juge ti (VOLUME 2 DES OEUVRES COMPLETES)

À propos

Ce qui rend les romans de robert van gulik si passionnants, c'est le soin qu'il apporte à planter le décorde ses aventures et à brosser le portrait de tous les seconds rôles, qu'ils soient brigands, prostituées, assassins ou honnêtes gens, amoureux transis, propriétaires flouées.
Car, défenseur de la veuve et de l'orphelin, le juge ti est d'une incroyable popularité. héros positif dans la plus pure tradition du roman policier (et pas seulement chinois), il nous entraîne à bride abattue dans des histoires pleines de rebondissements et nous fait côtoyer les fantômes et autres phénomènes surnaturels couramment observés dans la chine des tang. " olivier mauraisin, libération. ce volume, deuxième des quatre qui réuniront toutes les enquêtes du juge ti dans l'ordre chronologique de sa carrière de magistrat, contient : le matin du singe (nouvelle), le monastère hanté (roman), meurtre sur l'étang de lotus (nouvelle), le squelette sous cloche (roman), les deux mendiants (nouvelle), la fausse épée (nouvelle) et le pavillon rouge (roman).



Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9782707143174

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    692 Pages

  • Longueur

    20.4 cm

  • Largeur

    13.4 cm

  • Épaisseur

    3.1 cm

  • Poids

    665 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Robert van Gulik

Hollandais, Robert Van Gulik, (1910 - 1967) est un fin érudit et un véritable polyglotte (néerlandais, anglais, japonais, malais, javanais, latin, grec mais aussi chinois et russe). Après avoir étudié à Leyde et à Utrecht le droit et la politique, il entre aux Affaires étrangères. Il s'initie à la poésie et à la calligraphie chinoises, au tibétain et au sanscrit, à la philosophie bouddhiste. Après avoir assimilé cette formation de lettré chinois, il publie deux ouvrages, l'un sur le luth chinois, l'autre sur la peinture. Il continue son œuvre au cours de ses pérégrinations de diplomate, au Japon, au Liban, en Malaisie, à Washington. C'est en 1948 au Japon qu'il traduit un roman policier chinois, le Dee Gong An ou Affaires résolues par le juge Ti, fonctionnaire de l'époque T'ang. En s'inspirant de vieux récits chinois, Van Gulik écrit alors dix-sept récits policiers fictifs, affaires débrouillées par son juge Ti, qui font découvrir au lecteur occidental maints aspects de la vie sociale en Chine ancienne. L'acquisition d'un album de gravures érotiques de la dynastie Ming l'amène à s'intéresser à l'érotisme chinois et en 1962 il publie La vie sexuelle dans la Chine antique, traduit en français en 1971.

empty