Les camps de regroupement en Algérie : une histoire des déplacements forcés (1954-1962)

À propos

La guerre d'indépendance algérienne a constitué le théâtre de l'une des politiques de déplacement forcé de civils parmi les plus massives du XXe siècle. De 1955 à 1961, l'armée et l'administration française ont organisé le « regroupement » de plus de deux millions d'Algériennes et d'Algériens dans quelque deux mille camps. Il s'agissait d'abord de priver le FLN de tout soutien logistique et politique, de placer sous surveillance une population suspecte de soutenir les insurgés. Si certains responsables militaires et civils les ont considérés comme l'outil d'une modernisation à marche forcée du bled, la politique de regroupement accéléra surtout la dépaysannisation et la déstructuration d'une société algérienne déjà profondément bouleversée par un siècle et demi de colonisation française.



Sommaire

Introduction.
PARTIE 1. LE « CENTRE » DE REGROUPEMENT : GENÈSE D'UN INSTRUMENT DE LA «PACIFICATION » (1954-1957).
1. Le « repli » des douars de l'Aurès, prémices de l'histoire des camps de regroupement (1954-1955).
2. La « politique du contact » : « pacification », camps de regroupement et zones interdites dans les Aurès-Nemencha (1955-1957).
3. L'affirmation d'une politique de regroupement dans toute l'Algérie, entre réformes rurales et guerre contre-révolutionnaire (1956-1957).
PARTIE 2. LES MILLE CAMPS DE « L'ALGÉRIE NOUVELLE » : CAUSES, FONCTIONS ET CONSÉQUENCES DU REGROUPEMENT (1957-1959).
4. Les facteurs et les logiques de la mobilité contrainte : migrations « spontanées » et déplacements forcés en Algérie.
5. Surveiller, organiser et impliquer la population algérienne : le camp de regroupement, instrument d'un pouvoir « pastoral ».
6. Du déracinement à la précarité durable : l'émergence du regroupement comme « problème » économique et social au tournant de l'été 1958.
PARTIE 3. LA « BATAILLE DES REGROUPEMENTS », OU LES « NOUVEAUX VILLAGES » DANS LA TOURMENTE DU « PLAN CHALLE » (1959-1962).
7. Du « scandale » des camps à la politique des Mille villages : une timide reprise en main civile de la politique de regroupement (1959-1960).
8. Du Plan Challe à la « bataille des regroupements », ou comment Mille villages vient légitimer l'intensification du regroupement (1959-1960).
9. Consolider, normaliser, dégrouper : les ultimes transformations de la politique de regroupement (1961-1962).
Conclusion.
Bibliographie.
Sources.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799) > Guerre froide (1945-1989)

  • EAN

    9782724638653

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    296 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13.8 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Fabien Sacriste

Fabien Sacriste, docteur en histoire et agrégé d'histoire-géographie, est
enseignant dans le secondaire et le supérieur. Il a notamment publié Germaine Tillion,
Jacques Berque, Jean Servier et Pierre Bourdieu. Des ethnologues dans la guerre
d'indépendance algérienne (1954-1962), Paris, L'Harmattan, 2011.

empty