À propos

Première synthèse des connaissances sur les musiques hip-hop, cet ouvrage mêle résultats d'enquêtes inédites et état de la recherche en sciences sociales. Il révèle l'ampleur des transformations politiques, économiques, sociologiques, géographiques et esthétiques auxquelles elles participent.

Passées en quatre décennies du statut de pratiques artistiques confidentielles à celui de courant esthétique majeur, les musiques hip-hop portent des innovations fondées sur de nouvelles techniques instrumentales (DJing, sampling, etc.) et vocales (interprétations rappées, ragga, human beatboxing, etc.). En tant que musiques de producteurs, elles sont à l'avant-garde des mutations que connaissent les industries musicales sous l'effet de l'informatisation puis de la numérisation de la création. En France comme dans de nombreux autres pays, leur essor a contribué à diversifier les musiques populaires et à en renouveler les pratiques. Pourtant, la valorisation culturelle de ces oeuvres, situées au carrefour de tensions sociales vives, demeure contestée.

Première synthèse des connaissances sur les musiques hip-hop, cet ouvrage mêle résultats d'enquêtes inédites et état de la recherche en sciences sociales. Il révèle l'ampleur des transformations politiques, économiques, sociologiques, géographiques et esthétiques auxquelles elles participent.



Rayons : Arts et spectacles > Musique > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782724638905

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    244 Pages

  • Longueur

    20.8 cm

  • Largeur

    13.7 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    308 g

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty