À propos

Aux commandes d'un trike surpuissant, Nävis participe à un gigantesque « Cannonball », une course illégale où tous les coups sont permis et son seul moyen pour rejoindre discrètement Bobo. Elle tient à ce qu'il lui révèle enfin qui la finançait clandestinement pendant qu'elle était agent de Sillage. Dérapages incontrôlés et prises de risques maximales seront au programme de cette course à la vérité.


Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Science-fiction


  • Auteur(s)

    Jean-David Morvan, Philippe Buchet

  • Éditeur

    DELCOURT

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    29/09/2010

  • Collection

    Neopolis

  • EAN

    9782756019970

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    48 Pages

  • Longueur

    32 cm

  • Largeur

    24 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    582 g

  • Série

    Sillage

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Jean-David Morvan

Né en 1969 en Champagne, Jean-David Morvan découvre la BD très jeune. Après son bac, il commence ses études à l'Ecole Saint Luc de Bruxelles. D'abord intéressé par le dessin, il se tourne rapidement vers le scénario et quitte l'école en 1993 pour travailler au scénario de deux albums chez Zenda, « Reflets Perdus » avec Savoia et « Horde » avec Whamo. La même année, il commence deux grandes aventures chez Glénat : « Nomad » avec Savoia et « H.K. » avec Trantkat. Il a ensuite signé plusieurs séries chez Delcourt dont le best-seller « Sillage » avec Buchet, « Troll » avec Sfar et Boiscommun, « Le Cycle de Tschaï » avec Li-An, parmi d'autres. Il vient récemment de signer « Trop de bonheur », « Lord Clancharlie » chez Delcourt, « Je suis morte » pour la collection Loge Noire de Glénat, «Reality Show »,« Al'Togo », «Fleau.world » chez Dargaud. Pour « Jolin », Jean-David Morvan a découvert Rubén, un jeune dessinateur espagnol bourré de talents qui signe ici son premier album. Il a notamment travaillé pour Soleil en dessinant plusieurs histoires pour « Lanfeust Mag ».

empty