À propos

Navire amiral de la Constituante, croiseurs d'intervention, astronefs, frégates. Ils sont des millions à constituer une formidable armada spatiale lancée à la recherche de nouvelles planètes exploitables. Dans ce convoi nommé SILLAGE se côtoient toutes sortes de peuples d'origines et de croyances multiples. Mais une race y demeurait inconnue : les êtres humains. Et puis débarqua Nävis !


Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Science-fiction


  • Auteur(s)

    Jean-David Morvan, Philippe Buchet

  • Éditeur

    Delcourt

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    12/10/2016

  • Collection

    Long Metrage

  • EAN

    9782756082080

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    32 cm

  • Largeur

    24 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    1 164 g

  • Série

    Sillage

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Jean-David Morvan

Né en 1969 en Champagne, Jean-David Morvan découvre la BD très jeune. Après son bac, il commence ses études à l'Ecole Saint Luc de Bruxelles. D'abord intéressé par le dessin, il se tourne rapidement vers le scénario et quitte l'école en 1993 pour travailler au scénario de deux albums chez Zenda, « Reflets Perdus » avec Savoia et « Horde » avec Whamo. La même année, il commence deux grandes aventures chez Glénat : « Nomad » avec Savoia et « H.K. » avec Trantkat. Il a ensuite signé plusieurs séries chez Delcourt dont le best-seller « Sillage » avec Buchet, « Troll » avec Sfar et Boiscommun, « Le Cycle de Tschaï » avec Li-An, parmi d'autres. Il vient récemment de signer « Trop de bonheur », « Lord Clancharlie » chez Delcourt, « Je suis morte » pour la collection Loge Noire de Glénat, «Reality Show »,« Al'Togo », «Fleau.world » chez Dargaud. Pour « Jolin », Jean-David Morvan a découvert Rubén, un jeune dessinateur espagnol bourré de talents qui signe ici son premier album. Il a notamment travaillé pour Soleil en dessinant plusieurs histoires pour « Lanfeust Mag ».

empty