Jérusalem 1900 ; la ville sainte à l'âge des possibles

À propos

L'histoire de Jérusalem à la fin de l'Empire ottoman a longtemps été oubliée et mérite d'être racontée. On y croise un maire arabe polyglotte, un député ottoman franc-maçon, des Juifs levantins, mais aussi des archéologues occidentaux occupés à creuser le sous-sol pour faire ressurgir les lieux saints de la "Jérusalem biblique"... Vincent Lemire restitue cette période exceptionnelle en s'appuyant sur les recherches les plus récentes et sur de nombreuses sources inédites, notamment les archives de la municipalité ottomane de Jérusalem qu'il a découvertes récemment.
Alors que la ville sainte est aujourd'hui à un nouveau tournant de son histoire et que la question de son partage se pose une fois encore, il faut se souvenir de cet "âge des possibles" qui peut livrer quelques clés pour mieux comprendre le présent et envisager l'avenir.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

  • EAN

    9782757862285

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    300 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    196 g

  • Distributeur

    Mds

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Vincent Lemire

Vincent Lemire enseigne à l'université Paris-Est / Gustave-Eiffel. Il dirige le Centre de recherche français à Jérusalem (CNRS - MEAE) et le projet européen OPEN JERUSALEM. Il a notamment publié en 2010 La Soif de Jérusalem. Essai d'hydrohistoire (Publications de la Sorbonne) ; en 2013 Jérusalem 1900. La ville sainte à l'âge des possibles (Armand Colin, rééd. « Points Histoire » 2016, prix Augustin Thierry des Rendez-Vous de l'histoire de Blois 2013) ; et en 2016 Jérusalem. Histoire d'une ville-monde (Flammarion, prix Pierre Lafue 20217 et prix CNL - Sophie Barluet 2017).

empty