éloge de la mobilité ; essai sur le capital temps libre et la valeur travail éloge de la mobilité ; essai sur le capital temps libre et la valeur travail
éloge de la mobilité ; essai sur le capital temps libre et la valeur travail
éloge de la mobilité ; essai sur le capital temps libre et la valeur travail

éloge de la mobilité ; essai sur le capital temps libre et la valeur travail

À propos

Soixante-dix ans après 1936, nos sociétés ont profondément changé. Les départs en vacances sont devenus massifs. La France accueille plus de touristes étrangers qu'elle ne compte d'habitants. La durée du travail sur une vie a été réduite de plus du tiers, la maison avec jardin est devenue un rêve majoritaire, l'économie touristique porte des régions entières... Pour Jean Viard, cette initiation populaire (et inégalitaire) aux temps libres et son corollaire, la mobilité de masse, ont modifié, bien au-delà de ces faits quantifiables, nos façons de vivre. Pour lui, les gestes, les lieux, les normes et les valeurs construites pour occuper nos temps libres sont en train de devenir les bases de notre culture collective, bousculant les liens sociaux et politiques, remettant en cause la place centrale du travail, favorisant l'étalement urbain. Il s'agit d'une culture individuelle et mobile où chacun joue sans cesse avec l'absence et l'abstention : zapping, divorce, déménagement, voyage, portable, internet... forment un tout, avec une privatisation des liens sociaux, des exclusions féroces, une crise du collectif et, malgré tout, certaines solidarités. Et d'extraordinaires libertés quand on accède au droit de choisir ses mobilités ! Société paradoxale que cet essai analyse avec passion, optimisme et inquiétudes.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie

  • EAN

    9782815909983

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11 cm

Jean Viard

Directeur de recherches CNRS au CEVIPOF, Jean Viard a dirigé l'équipe d'auteurs de cet ouvrage, parmi lesquels Pascal Delannoy et Gérard Conreur, journalistes à Radio France.

empty