1810, le tournant de l'Empire

À propos

L'année 1810 est une année charnière dans l'histoire du système napoléonien, et pas seulement parce que Napoléon convole en seconde noces avec l'archiduchesse Marie-Louise. Elle est aussi celle de l'achèvement de l'organisation administrative, judiciaire et politique à l'intérieure. Elle marque aussi l'avènement d'une nouvelle génération de dignitaires et de responsables qui ont été formés à l'école napoléonienne.

A l'extérieur, jamais l'Empire français n'a été aussi étendu, jamais la prépondérance française en Europe n'a été aussi forte.

Et pourtant, les premiers craquements se font déjà entendre. À l'intérieur, l'opposition religieuse se cristallise et fournit de nouvelles troupes à l'opposition royaliste, certains proches de l'empereur commencent à penser que le régime se dirige vers l'abîme tandis que s'élève le spectre de la crise financière et économique qui va emporter les bénéfices des quelques années prometteuses. Hors de l'Empire, même si le front espagnol se stabilise et que l'Angleterre titube, l'idée de revanche progresse en Prusse et en Russie, annonçant la grande guerre de 1812.

Cette apogée de l'Empire ne serait-elle pas plutôt " le commencement de la fin ", s'interroge Jean Tulard dans son introduction.

Pour répondre à cette question trente des meilleurs spécialistes de l'histoire européenne et napoléonienne, français et étrangers, analysent les différents événements de cette année 1810 et leurs conséquences.

Ouvrage placé sous la direction de Thierry Lentz, avec des textes de : Jean Tulard, Jacques-Olivier Boudon (Paris-Sorbonne), Rafe Blaufarb (Florida State University), Michael Browers (Université d'Oxford), Luigi Mascilli Migliorini (Université orientale de Naples), Marie-Pierre Rey (Paris-Sorbonne), Jean-Paul Bled (Paris-Sorbonne), Emmanuel de Waresquiel (EHESS), Pierre Lascoumes (Sciences Po Paris), Peter Hicks (Université de Bath), Philip Mansell, Pierre Branda, Bernard Chevallier, Jacques Garnier, Alain Pigeard, etc.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Moyen Age (de 476 à 1492)

  • EAN

    9782847365269

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    419 Pages

  • Longueur

    23 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    3.1 cm

  • Poids

    712 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Thierry Lentz

Thierry Lentz est directeur de la Fondation Napoléon et enseigne au Celsa (Paris IV-Sorbonne). Lauréat de
l'Institut de France (Académie des Sciences Morales et Politiques, prix Paul-Michel Perret, 1993) et Grand Prix
de la Fondation Napoléon 1997. Il est également membre de l'Académie Nationale de Metz.
Il a notamment l'auteur de : Dictionnaire Napoléon (Fayard), La France et l'Europe de Napoléon (Fayard),
Napoléon, PUF, coll. « Que sais-je ? », Le Sacre de Napoléon, dir., Nouveau Monde Editions, Napoléon et
l'Europe, dir., Fayard, Napoléon, l'esclavage et les colonies, Fayard, etc. Il est également secrétaire général du
Comité pour l'édition de la Correspondance de Napoléon..

empty