Reconstitution ; jeux d'histoire

Reconstitution ; jeux d'histoire

À propos

Le 12 octobre 1925, le Père Gény est assassiné dans une rue de Rome.
Accompagné de deux photographes, Noëlle Pujol et Andreas Bohlm, Philippe Artières a reconstitué la dernière journée de ce philosophe jésuite, qui avait ses entrées au Vatican et qui est mort dans un banal fait divers.
Le résultat est, après Le Dossier Bertrand, un nouveau « Jeu d'histoire », qui se compose en quatre parties :
- le récit de l'événement ;
- une biographie illustrée de documents d'archives ;
- un roman photos ou plutôt une mise en scène photographique où l'auteur tient le rôle du Père Gény ;
- une synthèse qui propose une analyse de la démarche et de la méthodologie et un questionnement sur ses enjeux historiques et esthétiques.
Des jeux d'enfants au cinéma, des jeux de rôle grandeur nature aux arts plastiques, et, bien sûr, de la police criminelle à l'archéologie, Philippe Artières interroge la pratique de la reconstitution, entre réalité et fiction, entre jeu théâtral et expérimentation.
C'est la façon dont l'histoire s'écrit, se compose et se recompose qui est ici décryptée.
La figure de l'historien est au centre de cette reconstitution.
Et, avec l'impertinente pertinence qui le caractérise, P. Artières interroge les motivations des historiens : « Qu'êtes-vous en train de chercher sur vous-même en travaillant sur les hommes et les femmes du passé ? Quelle est cette part d'ombre que vous traquez dans les liasses, les livres et autres imprimés ? »



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782917217399

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    80 Pages

  • Longueur

    14 cm

  • Largeur

    21.5 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    401 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Philippe Artières

Philippe Artières, historien, philosophe, a notamment analysé les dispositifs de mise en écriture des individus mais aussi les modes de résistance à ces injonctions. Il mène également une réflexion sur les archives et leurs fonctions sociales dans nos sociétés contemporaines.

empty