À propos

S'il est bien un domaine où les idées reçues tiennent lieu de connaissance, c'est celui de l'alcool, de sa consommation et des maladies qu'il provoque : « L'alcool, ce n'est pas vraiment une drogue », « L'alcool rend créatif », « On tient mieux l'alcool quand on boit régulièrement », « Le vin et la bière sont moins nocifs que les alcools forts »...
Ces idées reçues, tout comme la pression sociale associée à l'alcool, empêchent bien souvent de percevoir les premières difficultés. Or, pour prévenir efficacement les dommages liés à l'addiction à l'alcool, il est nécessaire de ne pas se limiter à une dénonciation, qui plus est stigmatisante, de l'alcoolisme.
Sans moralisme, avec simplicité et pédagogie, Laurent Karila nous permet de comprendre les mécanismes de cette addiction et les moyens de la guérir.


Sommaire

Alcool, sexe et société.
« L'alcool, ce n'est pas vraiment une drogue. ».
L'alcool en chiffres.
Recommandations des consommations d'alcool.
« Les alcopops ne sont pas dangereux. ».
Quelques conseils à donner aux proches d'adolescents.
« Le vin, c'est comme un aliment. ».
Une vision biblique des côtés néfastes du vin.
« Les hommes et les femmes sont égaux devant ­l'alcool. ».
« L'alcool rend performant sexuellement. ».
« L'alcool rend créatif. ».
Effets immédiats ou prolongés (chroniques) de l'alcool sur le cerveau et la créativité.

Trouble de l'usage d'alcool.
« L'alcoolisme, c'est héréditaire. ».
« Une beuverie express en soirée, ce n'est pas très dangereux quand on est jeune. ».
Alcoolorexie (Binge drinkorexie) : un type particulier de binge drinking.
« Un ou deux verres d'alcool quand on est enceinte, ce n'est pas très grave. ».
« On tient mieux l'alcool quand on boit régulièrement. ».
Typologies de l'alcoolisme.
« L'alcool ne rend pas dément. ».

Alcool et autres substances.
« Alcoolisme et tabagisme ne font pas bon ménage. ».
« Un ou deux joints avec un verre d'alcool, ça n'a jamais fait de mal à personne ! ».
« Alcool et cocaïne, c'est pire que tout. ».
« Le vin est moins nocif que les alcools forts. ».
Description du syndrome de manque (syndrome de sevrage).
« L'alcool tue. ».

Aspects thérapeutiques.
« Une cure de sevrage à l'hôpital est suffisante. ».
« La consommation contrôlée d'alcool est un objectif impossible. ».
« Les traitements médicamenteux pour l'addiction à l'alcool ne sont pas très efficaces. ».
Le patient expert.
« Quand on est dépendant à l'alcool, on est souvent dépressif. ».
Critères établis dans la classification des maladies ?mentales (DSM-5) pour un épisode dépressif caractérisé.
« L'addiction à l'alcool, il n'y a que la volonté pour s'en sortir. ».
« La psychothérapie ne sert à rien pour traiter les problèmes d'alcool. ».

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie


  • Auteur(s)

    Laurent Karila

  • Éditeur

    Le Cavalier Bleu

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    15/06/2023

  • Collection

    Le Cavalier Poche

  • EAN

    9791031806013

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    184 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    10.5 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    146 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Laurent Karila

  • Naissance : 1-1-1973
  • Age : 51 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Laurent Karila est praticien hospitalier, responsable du Centre référence cocaïne, au Centre d'enseignement, de recherche et de traitement des addictions (CERTA) à l'hôpital universitaire Paul-Brousse (AP-HP, université-Paris XI) à Villejuif. Il a participé à de nombreux ouvrages, dont Accro (Flammarion) et publications scientifiques dans le champ de la psychiatrie et de l'addictologie.

empty